Ã

PCHR du 1er au 7 mars 2012

Les Forces d'occupation israéliennes (FOI) continuent leurs attaques systématiques contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens occupés

Durant cette semaine du 1er au 7 mars 2012 :

    2 mineurs palestiniens ont été tués par l'explosion d'un objet suspect à Hébron :
    • 3 civils palestiniens dont un mineur ont été blessés dans l'explosion ;
    les FOI ont continué d'user de la force contre les manifestations non violentes en Cisjordanie :
    • un civil palestinien a été gravement blessé à Ramallah ;
    • des dizaines de manifestants ont inhalé les lacrymogènes lancés par les Israéliens ;
    les FOI ont conduit 71 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie, et une limitée, dans la bande de Gaza :
    • elles ont arrêté 40 Palestiniens, dont 13 mineurs ;
    • elles ont tracé un chemin de terre dans le nord de la bande de Gaza ;
    Israël a maintenu un bouclage total sur les TPO et l'isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :
    • les soldats israéliens ont arrêté 4 civils palestiniens sur différents check-points de Cisjordanie ;
    les FOI ont poursuivi la colonisation de la Cisjordanie et les colons leurs agressions contre les Palestiniens et leurs propriétés :
    • les colons ont arraché 35 oliviers à Far'ata, au nord-est de Qalqilya ;
    • les colons ont caillassé un véhicule palestinien au sud de Naplouse

Les forces israéliens tirent des grenades lacrymogènes pour disperser une manifestation non violente à Nabi Saleh, près de Ramallah.

Violations israéliennes recensées durant la semaine du 1er au 7 mars 2012

1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

Jeudi 1er mars

1 h, incursion dans al-Dyouk, au nord-ouest de Jéricho, l'occupant patrouille dans les rues quelques temps avant de se retirer du village

2 h, dans Qabatya, au sud-est de Jénine : fouilles de maisons et arrestations de 3 Palestiniens :

  • Saleh Ameen Ekmayel, 38 ans (confiscation de son ordinateur à son domicile) ;
  • Ahmed 'Adnan Ekmayel, 21 ans, et
  • Tariq Yahia Abu al-Rub, 21 ans

3 h 30, dans 'Arraba, au sud-ouest de Jénine : fouille de la maison de Mohammed 'Azmi Mardawi, qui est arrêté

9 h, dans Fassayel, au nord de Jérocho

9 h 40, dans Kufor Laqif, à l'est de Qalqilya

11 h, dans 'Obwin, au nord-ouest de Ramallah

11 h 30, dans Khirbat Um al-Namel, au sud de Jénine

15 h, dans Qiffin, au nord de Tulkarem

17 h 45, dans Zabbouba, au nord-ouest de Jénine

22 h 30, dans al-Janya, au nord-ouest de Ramallah

22 h 35, dans Nabi Elias, à l'est de Qalqilya

Vendredi 2 mars

9 h, incursion dans Bittin, au nord-est de Ramallah

9 h 15, dans Tumos'iya, au nord de Ramallah

9 h 30, dans 'Assala, au sud de Qalqilya

10 h, dans Ras Karkar, au nord-ouest de Ramallah

11 h 30, dans Beit 'Aur, même secteur

14 h 15, dans Kufor al-Dik, à l'ouest de Salfit

14 h 30, dans Zabbouba, au nord-ouest de Jénine

15 h 45, dans Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya

17 h 30, dans Nabi Elias, à l'est de Qalqilya

21 h 30, dans Tulkarem

22 h 40, dans al-Zawima, à l'ouest de Salfit

Samedi 3 mars

1 h, incursion dans Qiffin, au nord de Tulkarem ; dans Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah

9 h 30, dans Burham, au nord-ouest de Ramallah

10 h, dans Qibya, même secteur

10 h 30, dans Nabi Saleh, au sud-ouest de Ramallah

11 h 30, dans Deir Dibwan, au nord-est de Ramallah

15 h, dans Zabbouba

18 h 35, dans 'Azzoun, à l'est de Qalqilya : fouille de la maison d''Emad Shbaita, transformée en poste militaire jusqu'à 19 h 45

20 h 30, dans Kharabtha Bani Hareth au nord-est de Ramallah

22 h 30, dans Tulkarem

23 h, dans Zeiat, au nord de Tulkarem

Dimanche 3 mars

Minuit et quart, incursion dans Jénine

Minuit et demi, dans Sourif, au nord-ouest d'Hébron : fouilles de 2 maisons et 2 arrestations :

  • 'Abdul Hassib 'Aabeb, 35 ans, et
  • Bassam Mohammed Ghunaimat, 25 ans

Minuit trois quarts, dans Qalqilya : fouilles de nombreuses maisons et arrestations de 2 Palestiniens :

  • Rasheed Riad Walwil, 25 ans, et
  • 'Odai Bassam Abu 'Olba, 21 ans

1 h, dans Qabatya, au sud-est de Jénine ; dans al-Rihiya, au sud d'Hébron

2 h, dans Fassayel, au nord de Jéricho

8 h 30, dans al-Jiftlek, même secteur

9 h, dans Beit Liqya, au sud-ouest de Ramallah

9 h, dans al-'Ouja, au nord-est de Jéricho

10 h, dans al-Teera, au sud-ouest de Ramallah

15 h, dans Kufol Hares, au nord de Salfit

17 h, dans Beit Qad, au nord-est de Jénine, où des enfants palestiniens se regroupent pour lancer des pierres sur l'occupant qui réplique en tirant sur eux

20 h 30, dans Jafna, au nord-est de Ramallah

23 h, dans 'Allar, au nord-est de Tulkarem

23 h 30, dans Kufor Ra'ei, au sud-ouest de Jénine

Lundi 5 mars

Minuit, incursion dans le camp de réfugiés d'al-'Arroub, au nord d'Hébron : fouilles de maisons, arrestations de 3 Palestiniens :

  • Nihad 'Abdul Nabi Ayoub, 24 ans ;
  • 'Abbas Abu Raya, 22 ans, et
  • Adham Mohammed 'Adawi, 21 ans

1 h, dans Sourif, au nord-ouest d'Hébron : fouilles de maisons et arrestations de 2 Palestiniens :

  • Samer 'Abdullah al-Hour, 27 ans, et
  • Mos'ab Mohammed al-Hour, 20 ans

1 h 30, dans Naplouse : fouille de maisons et arrestation d'un Palestinien :

  • 'Abdullah Naji Abu Samra, 36 ans

1 h 30, dans al-Mughayar, au nord-est de Ramallah : fouilles et arrestations de 2 Palestiniens :

  • Muntasser 'Omar Abu 'Alya, 20 ans, et
  • Hadi 'Atiya Na'san, 21 ans

1 h 30, dans Misilya, au sud-est de Jénine

1 h 45, dans 'Azzoun, à l'est de Qalqilya

3 h 30, dans Silwan, au sud de la vieille ville de Jérusalem : fouilles de maisons, 5 arrestations de mineurs palestiniens :

  • Shaddad al-'Aa'war, 12 ans ;
  • Suhaid al-'Aa'war, 13 ans ;
  • Elias al-'Aa'war, 14 ans ;
  • Ahmed Salah, 14 ans et
  • Islam al-'Aa'war, 17 ans

9 h, dans 'Ein al-Sultan, camp de réfugiés à l'ouest de Jéricho

9 h 30, dans Fassayel

14 h, dans Marka, au sud de Jénine

16 h, dans al-Jiftlek, au nord de Jéricho

17 h, dans 'Arraba, au sud de Jénine

19 h 10, dans 'Azzoun

19 h 35, dans Hijja, à l'est de Qalqilya

20 h 30, dans 'Anin, au nord-ouest de Jénine

22 h 30, dans Jabal Jouhar, un quartier du sud d'Hébron : fouilles de maisons, 6 arrestations :

  • Munjet Fawaz Barqan, 20 ans ;
  • Mohammed Hammad al-Rajabi, 22 ans ;
  • Rafiq Salman al-Zaru, 27 ans ;
  • Munjed Jihad al-Rajabi, 18 ans ;
  • Waheed Waleed Abu Qwaider, 17 ans, et
  • Fareed Waleed Abu Qwaider, 19 ans

Mardi 6 mars

Minuit et demi, incursion dans la ville et le camp de réfugiés de Tulkarem ; dans Saida, au nord de Tulkarem ; dans 'Anabta, à l'est de la ville

1 h 30, dans Yatma, au sud de Naplouse : fouilles de maisons et 5 arrestations :

  • Mohammed Taleb Snoubar, 22 ans ;
  • Ahmed Mohammed Snoubar, 22 ans ;
  • Khaled Saqer Najjar, 21 ans ;
  • Mohammed 'Aaref Snoubar, 17 ans, et
  • 'Ouda 'Ammar Snoubar, 17 ans

3 h, dans Beit Ummar, au nord d'Hébron : fouilles de maisons et 6 arrestations :

  • Mo'taz Khaled 'Awadh, 17 ans ;
  • 'Aayesh Khaled 'Awadh, 18 ans ;
  • Bassel Khaled Abu Hashem, 15 ans ;
  • Zain Hisham Abu Maria, 15 ans ;
  • Samim 'Aamer Abu Jouda, 15 ans, et
  • Sa'ed 'Emad Slaibi, 16 ans

(Dans Beit Ummar, depuis début 2012, ce sont au moins 45 Palestiniens, dont 20 enfants, qui ont été arrêtés.)

11 h 45, des soldats israéliens stationnés sur leurs tours d'observation près de Beit Hanoun (Erez) dans le nord de la bande de Gaza ouvrent le feu sur un certain nombre de civils palestiniens et des militants solidaires internationaux qui manifestent près du poste frontière

Selon Saber al-Za'anin, coordonnateur de l'Initiative locale de Beit Hanoun, qui supervise l'organisation de manifestations pacifiques contre la mise en place d'une zone tampon le long de la frontière entre la bande de Gaza, à environ 11h20, une manifestation pacifique qui comprenait 40 manifestants, dont 6 militants de la solidarité internationales et deux journalistes, a été organisée à proximité de l'école d'agriculture à Beit Hanoun. Quand les manifestants se sont trouvés à 150 mètres de la frontière, les soldats israéliens ont ouvert le feu sur eux. Les tirs ont continué pendant environ 30 minutes. Aucune victime n'a été signalée

Mercredi 7 mars

2 h 30 incursion dans Barta'a, à l'ouest de Jénine : raid sur un atelier de réparations automobiles, les FOI recherchant des voitures avec plaque israélienne. Selon des témoins, au moins 17 voitures appartenant à des Palestiniens vivant en Israël ont été confisquées par l'occupant

A environ 6 h, les FOI pénètrent à 450 mètres dans la zone industrielle d'Erez dans le nord de la bande de Gaza. Elles ouvrent un chemin de terre, protégées par des tirs sporadiques. Dans l'intervalle, les FOI ferment Beit Hanoun (Erez). Les FOI se retirent de la zone à environ 9 h 30. Réouverture du poste frontière. Vers 7 h 15, les soldats israéliens positionnés à la frontière entre la bande de Gaza et Israël à l'est du camp de réfugiés al-Bureij dans la bande de Gaza ouvrent le feu sur des zones agricoles situées près de la frontière. Aucune victime n'a été signalée

Deux Palestiniens tués et 3 autres blessés dans l'explosion d'un objet suspect.

Mardi 6 mars, dans l'après-midi, 2 enfants palestiniens sont tués et 3 autres blessés quand un objet suspect abandonné par les soldats israéliens explose, dans le secteur de Wad al-Reem, à l'est de Sa'ir, au nord-est d'Hébron.

Enquête du PCHR : vers 14 h 30, mardi 6 mars, des enfants se trouvent dans une cour près de leurs maisons, à al-Reem, à côté de quelques poubelles à ordures du quartier. Un objet suspect dans la cours explose, avec un bruit très fort. L'explosion tue 2 enfants :

  • Hamza Mohammed Zayed Jaradat, et
  • Zayed Jumaa Zayed Jarad,

Tous deux de 12 ans

En outre, 3 Palestiniens dont un enfant, sont touchés par des éclats qui leur provoquent des blessures allant de modérés à graves. Ils sont évacués sur l'hôpital public du Croissant-Rouge à Hébron. Le même jour, deux des blessés sont envoyés à l'hôpital al-Ahli, à Hébron, pour y subir des opérations et des soins

Les blessés sont :

  • Hesham Zayed Jaradat, 20 ans : éclats dans la nuque et dans l'arrière de la cuisse droite ;
  • Yasser Mohammed Zayed Jaradat, 18 ans (frère de Hamza, tué dans l'explosion) : éclats dans le côté gauche de la poitrine et dans les jambes, et
  • Nazir Jumaa Zayed Jaradat, 16 ans (frère de Zayed, tué) : éclats dans la nuque et la cuisse droite

Selon les rapports des médecins, et les observations du représentant du PCHR, les deux enfants qui ont été tués avaient des brûlures et d'autres blessures graves. Leurs corps a été démembré et des éclats leur ont pénétré dans la tête, la poitrine et le visage

Aussitôt après les faits, la police palestinienne a ouvert une enquête. Elle a fait savoir que l'explosion avait été provoquée par un obus abandonné par l'armée israélienne. L'obus a explosé dans un amas d'ordures. Vers 15 h 20, le même jour, les FOI sont entrées dans le secteur pour contrôler les lieux de l'explosion et fouiller les fermes voisines

(Voir aussi : Deux enfants palestiniens tués par des munitions israéliennes abandonnées - Al Qassam)

2 - Usage d'une force démesurée contre les manifestations non violentes contre la colonisation et la construction du mur d'annexion

Les manifestations organisées par les Palestiniens, avec des militants des droits de l'homme internationaux et israéliens, en protestation de la construction du mur d'annexion et de la colonisation en Cisjordanie, et de l'instauration d'une zone tampon dans la bande de Gaza ont subi, comme chaque semaine, la violence de l'armée de l'occupation : tirs à balles d'acier enrobées de caoutchouc, lancement de grenades lacrymogènes et de bombes sonores sur les manifestants ; outre des arrestations

Bi'lin, à l'ouest de Ramallah : après les prières du vendredi 2 mars, manifestation non violente hebdomadaire des Palestiniens, militants internationaux et israéliens contre le mur, et en solidarité avec les prisonniers palestiniens enfermés dans les geôles israéliennes, et en particulier, Hanaa' Shalabi, en grève de la faim, et avec les télévisions d'éducation Watan et al-Qudas, prises d'assaut par les FOI

Les manifestants brandissent un drapeau palestinien et appellent à la fin de la division politique. Ils se dirigent vers le mur, appellent par mégaphones les colons israéliens de la colonie Mitiyahu à quitter la terre palestinienne. Les soldats les agressent avec violence

Al-Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah : au même moment, manifestation hebdomadaire non violente à al-Nabi Saleh contre le mur et la colonisation. Les manifestants marchent vers la porte montée par les FOI à l'entrée du village, et qui conduit à des terres du village que les colons de la colonie Halmish voisine convoitent. Les soldats se déjà déployés dans tout le secteur et tirent sur les manifestants

Check-point d''Attara, au nord de Bir Zeit, au nord de Ramallah : de nombreux étudiants de l'école du Prince Hassan et des jeunes Palestiniens se rassemblent près du check-point. Ils commémorent l'anniversaire de la mort des 6 Palestiniens de la famille de Bassam Abu 'Awwad, tués lors d'une collision avec une jeep de l'armée israélienne avec un taxi palestinien, entre Silwad et la colonie d'Ofra, au nord-est de Ramallah

Les manifestants marchent vers le check-point, où les soldats israéliens sont postés derrière des blocs de béton. Les soldats ferment le check-point et balancent des grenades entre eux et les manifestants. Ceux-ci lancent des pierres sur les soldats qui tirent des bombes assourdissantes et des lacrymogènes

Mohammed Tayzeer Yousef Abu Awwad, 19 ans, est touché par un tir direct de lacrymogène dans la tête et perd conscience. Son cousin le porte en arrière à une cinquantaine de mètres. Abu Awwad est transporté ensuite par taxi à Bir Zeit. Là il est pris en charge par une ambulance palestinienne qui l'emmène au centre médical Palestine à Ramallah, où il est immédiatement opéré. Le Dr Ahmed al-Bitawi, directeur du centre, déclare qu'Abu Awwad a une fracture du crâne et une hémorragie dans la tête, suite à un tir de grenade lacrymogène. Son état est critique

Des témoins ont déclaré au PCHR que la grenade avait été tirée sur Abu Awwad par un soldat qui se trouvait seulement à 20 mètres de lui, et qu'Awwad ne représentait aucun danger pour les FOI

3 - Maintien du bouclage des TPO

Israël maintient son bouclage total des TPO, et les restrictions aux mouvements des Palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée

Bande de Gaza

Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière

Rafah International 

Date :
:
Partant à
l'étranger
:
:
Entrant dans la
bande de Gaza
:
:
Refoulés dans la
bande de Gaza
29 février:659:425:36
1er mars:484:664:17
2 mars:":":"
3 mars:487:693 et un corps:12
4 mars:376:542:12
5 mars:596:421:24
6 mars:647:640:"

Karm Abu Salem (Kerem Shalom)

Importations

Date :Désignations :Tonnes -Quantités -Litres
28 février:Denrées alimentaires:547
:Matériels agricoles:864
:Marchandises diverses:1017
:Cartons de vêtements:1278
:Cartons de chaussures:986
:Réfrigérateurs:141
:Réservoirs d'eau:272
:Pneus de voiture:714
:Photocopieurs:32
:Pylônes électriques:217
:Aide humanitaire:4198
:Gaz domestique:70,670
:Essence:3500
:Diesel:190 015
29 février: Denrées alimentaires:217
:Matériels agricoles:669
:Marchandises diverses:784
:Cartons de vêtements:290
:Pylônes électriques:48
:Bouteilles de gaz:150
:Gazinières:616
:Groupes électrogènes:432
:Aide humanitaire:2544
:Gaz domestique:68,550
1er mars: Denrées alimentaires:578
:Matériels agricoles:556
:Oiseaux:99
:Marchandises diverses:1121
:Cartons de vêtements:702
:Cartons de chaussures:498
:Réfrigérateurs:476
:Vaches:374
:Réservoirs d'eau:79
:Pneus de voiture:420
:Panneaux de verre:520
:Aide humanitaire:4840
:Gaz domestique:45,450
4 mars: Denrées alimentaires:648
:Matériels agricoles:549
:Marchandises diverses:751
:Voitures:22
:Réfrigérateurs:456
:Aide humanitaire:4201
:Gaz domestique:
5 mars: Denrées alimentaires:677
:Matériels agricoles:669
:Marchandises diverses:783
:Cartons de vêtements:1310
:Réfrigérateurs:115
:Groupes électrogènes:112
:Machine pour usine de plastique:1
:Réservoirs d'eau:119
:Voitures:37
:Aide humanitaire:191
:Gaz domestique:70,770
6 mars: Denrées alimentaires:616
:Matériels agricoles:709
:Marchandises diverses:941
:Cartons de vêtements:960
:Voitures:20
:Panneaux de verre:520
:Groupes électrogènes:12
:Pylônes électriques:156
:Réservoirs d'eau:106
:Aide humanitaire:806
:Gaz domestique:137,210

Exportations :

le mardi 28 février 2012, les FOI ont autorisé l'exportation de 302 000 fleurs ;
le jeudi 1er mars 2012, les FOI ont autorisé l'exportation de fleurs 290 000 ;
le dimanche 4 mars 2012, les FOI ont autorisé l'exportation de 120 000 fleurs ;
le lundi 5 mars 2012, les FOI ont autorisé l'exportation de 7 tonnes de tomates et 28 tonnes de biscuits ;
le mardi 6 mars 2012, les FOI ont autorisé l'exportation de 31 tonnes de biscuits et de 157 000 fleurs

Notes :

le mardi 28 février 2012, les FOI ont autorisé l'entrée de 40 tonnes de ciment, 3500 tonnes de granulats de construction et 20 tonnes d'acier de construction pour l'UNRWA, et 560 tonnes de ciment pour l'Autorité palestinienne de l'Eau ; elles ont également permis l'entrée de 780 tonnes de fourrages ;

le mercredi 29 février 2012, les FOI ont autorisé l'entrée de 2450 tonnes de granulats de construction et 94 tonnes d'acier de construction pour l'UNRWA ; elles ont également permis l'entrée de 585 tonnes de fourrages ;

le jeudi 1er mars 2012, les FOI ont autorisé l'entrée de 2030 tonnes de granulats de construction et 38 tonnes d'acier de construction pour l'UNRWA ; 135 tonnes d'acier de construction pour l'Autorité palestinienne de l'Eau, et 2590 tonnes de granulats de construction pour le PNUD ; elles ont également permis l'entrée de 390 tonnes de fourrages ;

le dimanche 4 mars 2012, les FOI ont autorisé l'entrée de 1820 tonnes de granulats de construction et 440 tonnes de ciment pour l'UNRWA ; elles ont également permis l'entrée de tonnes de blé 468 ;

le lundi 5 mars 2012, les FOI ont autorisé l'entrée de 624 tonnes de fourrages ;

le mardi 6 mars 2012, les FOI ont autorisé l'entrée de 404 tonnes de ciment pour l'UNRWA, et 200 tonnes de ciment et 38 tonnes d'acier de construction pour le PNUD ; elles ont également permis l'entrée de 585 tonnes de fourrages

Beit Hanoun (Erez) 

Population :29 fév. -1er mars -2 mars -3 mars -4 mars -5 mars -6 mars
Patients:262020451925
Accompagnateurs:192020422125
Palestiniens venant d'Israël:72001530
Diplomates:529302013
Presse:0420212
Internationaux:7293320161230
Gazaouis:0700000
Gens d'affaires:874223010097100
Réunions d'affaires:0000005
Entretiens sécurisés:4400022
Personnalités:0000000
Ambulances vers Israël:3210120
Ambulances venant d'Israël:2100201

Cisjordanie

Toute la Cisjordanie est bouclée

Jérusalem : des milliers de Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza n'ont toujours aucun accès à la cité. Les restrictions sont même durcies le vendredi, jour de prières, empêchant ainsi nombre de fidèles musulmans palestiniens de venir prier à la mosquée al-Aqsa, dans la vieille ville palestinienne

Ramallah :

  • vendredi 2 : 9 h, pose d'un check-point à l'entrée de Nabi Saleh ; et un à l'entrée de Bil'in ;
    • 10 h 30, un à l'entrée de Kharabtha Bani Hares ;
    • 14 h 30, un au carrefour de Beit 'Aur al-Fouqa ;
  • dimanche 4 : 15 h 30, les FOI reviennent sur le check-point d''Attara ;
  • lundi 5 : 9 h, un check-point sous le pont de Kharabtha al-Misbah ;
    • 10 h, un à l'entrée de Koubar ;
    • 20 h, un au carrefour d' 'Oyoun al-Haramiya, et
  • mardi 6 : 15 h, les FOI reviennent sur 'Attara

Qalqilya :

  • jeudi 1er : pose d'un check-point au carrefour de Jeet, et un autre à l'entrée nord d''Azzoun ;
  • vendredi 2 : les FOI posent 4 check-points autour d la ville ;
  • dimanche 4 : 4 check-points également, et
  • lundi 5 : 8 check-points

Jénine :

  • vendredi 2 : 11 h, un check-point à l'entrée d'al-'Araqa ;
    • 18 h, un au carrefour de Ya'bad, et
  • dimanche 4 : 16 h, un à l'entrée de Zabbouba

Tulkarem :

  • jeudi 1er : 18 h 30, pose d'un check-point à l'entrée d''Attil ;
  • vendredi 2 : 16 h, un sur la route de Tulkarem à Qalqilya, près de la porte Jibara
    • 17 h, un à l'entrée de Deir al-Ghossoun ;
  • samedi 3 : 12 h 30, un au carrefour de Baqa al-Sharqiya ;
  • dimanche 4 : 16 h, un au carrefour de Beit Leed ;
    • 20 h, les FOI sur le check-point d'Ennab durcissent les restrictions aux passages des Palestiniens ;
  • lundi 5 : 19 h, pose d'un check-point sur la route de Tulkarem à Qalqilya, près de la porte Jibara ;
  • mardi 6 : 15 h 30, durcissement des restrictions à Ennab, et
    • 18 h 30, pose d'un check-point au carrefour de Beit Leed

Jéricho :

  • jeudi 1er : 11 h, pose d'un chec-point à l'entrée sud de Jéricho ;
  • dimanche 4 : 10 h, un à l'entrée d'al-Jiftlek, et
  • lundi 5 : 11 h, un à l'entrée d' 'Ein Fassayel

Arrestations sur les check-points militaires

Vendredi 2 mars, 14 h, les FOI postées à proximité de la mosquée Ibrahimi, dans la vieille ville d'Hébron, arrêtent 'Omar Ahmed al-Atrash, 24 ans, de Dura, au sud d'Hébron, prétendant qu'il avait un couteau

Samedi 3 mars, 22 h 30, les FOI arrêtent à Hébron Sa'ed Hassan al-Swaiti, 21 ans, de Beit 'Awa, au sud-ouest de la ville, même motif

Dimanche 4 mars, midi, les FOI sur un check-point près de Tarqoumiaé et Ethna, au nord-ouest d'Hébron, arrêtent Mohammed 'Abdul 'Aziz al-Batran, 42 ans, d'Ethna

Même jour, 17 h, sur le check-point au carrefour de Jaba', au sud de Jénine, les FOI bloquent et fouillent tous les véhicules palestiniens. Elles arrêtent 'Arafat Nizar Ahmed 22 ans, du village 'Arraba

4 - Colonisation et agressions des colons

La colonisation se poursuit dans les TPO

Samedi 3 mars, des colons de la colonie Hfat Gilar arrachent 35 oliviers sur les terres de Far'ata, village au nord-est de Qalqilya. Ces arbres appartiennent à Ibrahiml As'ad Tawil et Ameen Mahmoud Tawil. Shaher Tawil a dit au PCHR que des membres de sa famille avaient reçu des menaces d'attaques de la part de colons israliens qui prétendent qu'un enfant de sa famille avait fait irruption dans leur colonie et mis le feu à une maison

Témoignage de Shaher Tawil :

« Samedi matin, 3 mars, mes cousins Ibrahim As'ad Tawil et Ameen Mahmoud Tawil vont sur leurs terres. Ils constatent que 35 oliviers ont été coupés. Cette attaque fait suite à des affrontements avec des colons israéliens.

« Vers 11 h, le mardi 28 février, j'avais reçu un appel téléphonique de mon fils qui travaillait sur des cultures près de la colonie. Il m'a dit que des colons israéliens étaient sortis de la colonie Gilad et se dirigeaient vers une maison appartenant à des parents, 'Awad 'Abdul Khaliq Tawil. Je me suis rendu aussitôt sur place. Il y avait au moins 70 colons et 20 véhicules de l'armée israélienne dans le secteur. Des gens ont commencé à se rassembler. Un officier israélien parler à quelqu'un. Je lui ai demandé : "Que voulez-vous ?" Il m'a répondu que les colons avaient vu un garçon de 16 ans entrer dans la colonie et mettre le feu à une maison. Nous lui avons dit que c'était impossible, que personne n'osait entrer dans la colonie. Les colons étaient armés et voulaient s'en prendre à nous. Ils ont lancé des pièrres sur la maison de nos parents. L'enfant accusé d'être entré dans la colonie est arrivé et les colons l'ont agressé

« Les soldats israéliens ont arrêté l'enfant et moi, ainsi que 2 de nos parents : Tawfiq 'Abdul Khaliq Tawil, 22 ans, et Fadi 'Abdul Khaliq Tawli, 24 ans. Ils nous ont emmenés à la colonie Qidoumim et là nous ont interrogés. Ils ont relâché l'enfant et moi le jour même, mais ils ont gardé les deux autres en détention.

« Le samedi 3 mars, quand les agriculteurs palestiniens sont venus sur leurs terres, il y avait 4 colons isréliens et une jeep des FOI dans le voisinage.  »

Dimanche 4 mars, midi et demi, 3 colons israéliens lancent des pierres sur un taxi palestinien qui circule sur la route Tulkarem-Ramallah, près de la colonie Titzhar, au sud de Naplouse. Le taxi est endommagé

Recommandations du PCHR à la communauté internationale

Document public

Pour plus d'informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR, ou de le contacter à son bureau à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org, ou par téléphone : (+972 (0)8 2824776 - 2825893)

info-palestine.net

q commentaire