Ã

Par Global March to Jerusalem
6 mars 2012 - Nous, membres du Conseil consultatif de la Marche Mondiale sur Jérusalem, sommes alarmés et profondément inquiets de la répression continue des Palestiniens à Jérusalem et des tentatives délibérées et systématiques d'expulser et de réduire la population chrétienne et musulmane palestinienne de la ville, dans le cadre de la politique appelée "judaïsation", qui est appliquée à toute la Palestine historique. Cette politique contrevient à toutes les résolutions des Nations-Unies sur Jérusalem et elle est contraire aux principes les plus élémentaires du droit international. Son objectif est tout simplement le nettoyage ethnique de la population non juive de Jérusalem et la transformation d'une ville autrefois fier symbole fier la tolérance, de la diversité culturelle et religieuse, en une enclave d'exclusion et de racisme.

Jérusalem est notre patrimoine universel commun. Elle est le centre de la spiritualité, elle a une signification idéologique pour toutes les religions monothéistes, et elle est un phare d'émancipation et d'espoir pour les opprimés. La ville historique est vénérée dans le monde entier parce qu'elle enrichit le patrimoine spirituel de toute l'humanité ; elle est un symbole d'unité et d'égalité, et porte un message d'amour, de miséricorde et de compassion.

Le monde entier assiste cependant maintenant à une menace sur sa souveraineté, sa sacralité et son l'inviolabilité. Le projet n'est pas seulement de détruire la présence musulmane et chrétienne, mais aussi de modifier et de démanteler la structure sociale de Jérusalem, en effaçant son identité indigène arabe et en changeant le caractère de la ville.

Des gens ont donc pris sur eux d'empêcher cette abomination ; ils se mobilisent aux quatre coins du monde, représentant toutes origines religieuses, humaines et culturelles pour une marche mondiale sur Jérusalem (GMJ) visant à empêcher la Cité de la Paix de devenir un dépotoir d'intolérance.

Nous prêtons donc nos noms pour soutenir la convergence des peuples de tous les pays et continents sur Jérusalem, et aux points les plus proches où ils seront en mesure d'avancer, tant à l'intérieur de la Palestine qu'aux frontières palestiniennes avec la Jordanie, l'Egypte, la Syrie et le Liban, ainsi qu'aux frontières de leurs propres pays, dans une marche pacifique vers Jérusalem.

Nous soutenons donc cette initiative et encourageons toute l'humanité à la soutenir, en faisant la promesse énoncée ci-dessous, que tous les participants à la Marche Mondiale sur Jérusalem ont accepté de signer.

1. Nous affirmons que Jérusalem est importante, d'un point de vue politique, culturel et religieux, pour le peuple palestinien et l'humanité dans son ensemble. Nous demandons la protection des Lieux saints et de tous les sites archéologiques et considérons que toutes les tentatives menées pour changer son identité arabe et culturelle sont un crime contre l'humanité. Nous appelons toutes les institutions internationales à prendre leurs responsabilités vis-à-vis de la ville.

2. La défense de Jérusalem et sa libération sont un devoir de tous les peuples libres du monde, et nous appelons toutes les institutions, organisations et individus à y participer.

3. Nous condamnons la campagne sioniste de nettoyage ethnique à Jérusalem et dans le reste de la Palestine, y compris toutes les dispositions en cours visant à changer les caractéristiques démographique et géographique de la ville, dont le but est sa judaïsation. Nous condamnons aussi la poursuite de la construction du mur d'apartheid par les forces de l'occupation sioniste, qui vise à exproprier davantage de terres palestiniennes et à transformer les zones occupées en cantons exigus isolés les uns des autres.

4. Nous soutenons le droit du peuple palestinien à l'auto-détermination, pour libérer sa terre et pour y vivre en toute liberté et dignité comme tous les autres peuples sur terre.

5. Nous soutenons les droits non négociables et inaliénables du peuple palestinien, y compris ceux de leurs familles, à revenir dans leurs maisons et sur leurs terres d'où ils ont été déracinés.

6. Nous rejetons toutes les lois racistes qui font une distinction entre les personnes sur la base de l'ethnicité ou de la religion, et nous appelons à leur annulation et à leur criminalisation.

7. La Marche Mondiale sur Jérusalem ne représente aucune faction ou parti politiques, mais nous appelons à la participation de toutes les forces sociales, factions politiques et idéologies.

8. La Marche Mondiale sur Jérusalem est un mouvement mondial pacifique, qui n'utilise pas la violence pour parvenir à ses fins.

Déclaration signée par le Conseil Consultatif de la Marche Mondiale sur Jérusalem (liste partielle ci-dessous)

1. Shaikh Dr. Abdul Ghani al-Tamimi, poet and preacher; chairman of the Palestine Scholars Abroad
2. Abdullatif Arabiyyat, Former Speaker of the Jordanian Parliament
3. Swami Agnivesh, Founder, Bonded Labour Liberation Front and World Council of Arya Samaj, former member of the Indian parliament and former chairperson of the UN Voluntary Trust Fund on Contemporary Forms of Slavery
4. Ahmad Obeidat, Former Jordanian Prime Minister & Head of the National Front for Reform
5. Dr. Ahmed Mohammed attia Bahar, Vice President, Palestinian Legislative Council
6. Tan Sri Anthony Francis Fernandes, Malaysian entrepreneur; founder and CEO, Air Asia
7. Dr. Anton Shuhaiber, Gaza Christian Association
8. Arnold Hottinger,Swiss journalist and publicist; former Middle East correspondent for theNeue Zürcher Zeitung.
9. H.E. Atallah Hanna, Archbishop of Sebastia, Patriarchate of Jerusalem
10. Bouguerra Soltani, Algerian Government Minister and party leader for the Movement of the Society for Peace
11. Dr. Cornel West, Professor of African American studies. Princeton University; philosopher, writer and civil rights activist
12. Datuk Yasmin Yusoff, Malaysian actress and television host
13. David Hartsough, Director, Peaceworkers, San Francisco
14. Archbishop Desmond Tutu, Nobel Peace Laureate
15. HE Dr. Dzukelly Ahmad, member of the Malaysian parliament
16. Evelyn Hecht-Galinski, Jewish German author, activist and publicist
17. Dr. Francis Boyle, Professor of International Law, University of Illinois
18. Dr. Franco Cavalli, oncologist and former leader of the Swiss Social Democrat Party parliamentary group
19. George Galloway, former Member of British Parliament and Founder of Viva Palestina
20. Dr. Ghada Karmi, Writer and Co-Director, Centre for Palestine Studies, University of Exeter
21. Gretta Duisenberg, Founder and Chair, "Stop the Occupation" (Netherlands), Free Gaza Movement Board Member
22. Dr. Hammam Said, Head of the Jordanian Consultative Council of the Muslim Brothers
23. Hilarion Capucci, Archbishop of Caesarea, Greek Melkite Church
24. Ibrahim Nasrallah, Jordanian-Palestinian Poet & Novelist
25. Dr. Jeremiah Wright, Pastor Emeritus, Trinity United Church of Christ, Chicago, Illinois, USA
26. Prof. Judith Butler, writer and philosopher, University of California, Berkeley
27. Laith Shubeilat, Former Jordanian Parliamentarian
28. Lalita Ramdas, Chair, Greenpeace International
29. Admiral Laxminarayan Ramdas, Magsaysay Peace Award Recipient and anti-nuclear advocate
30. Dr. Leo Gabriel, Austrian socioanthropologist, journalist and documentary filmmaker; member, World Social Forum International Council
31. Fr. Louis Vitale, Order of Franciscan Monks; Pace e Bene; nonviolent resistor
32. Rabbi Lynn Gottlieb, Jewish Renewal Movement
33. Tun Dr. Mahathir Mohammed, former Prime Minister of Malaysia
34. Mairead McGuire, Nobel Peace Laureate
35. Marzuki Alie, Speaker, Indonesian House of Representatives
36. Marwah Daud Ibrahim, Indonesian feminist, writer and Member of Parliament
37. Medha Patkar, Leader, National Alliance of People's Movements; Recipient, Right Livelihood Award, Goldman Environment Prize & Amnesty International Human Rights Defenders Award
38. Dr. Mustafa Barghouti, Secretary General, Palestinian National Initiative and President, Union of Palestinian Medical Relief Committees
39. Neta Golan, Co-Founder, International Solidarity Movement
40. Dr. Norman Paech, former Member of the German Parliament; professor of law, emeritus, University of Hamburg
41. Sheikh Raed Salah, President of the Islamic movement within the 1949 Ceasefire Line
42. Justice Rajinder Sachar, Former Chief Justice, Delhi High Court, Member, UN Sub-Commission on Prevention of Discrimination and Protection of Minorities. Senior Advisor & Counsel, People's Union for Civil Liberties
43. Ronnie Kasrils, South African national liberation leader and former cabinet minister
44. Seema Mustafa, Syndicated columnist & former political editor, Asian Age
45. Prof Siddique Hassan, Director, Vision 2016 and Assistant Amir of the Jamat-e-Islami, Hind)
46. Subhi Ghosheh, Chairman, Jordanian Beitul-Maqdes Forum
47. Syeda Hameed, Columnist, The Indian Express, and Member, Indian National Planning Commission
48. HE Tony Pua Kiam Wee, member of the Malaysian parliament
49. Tujan Faysal, First elected woman Jordanian Parliamentarian
50. Admiral Vishnu Bhagwat, Former Chief of the Naval Staff of India
51. Mrs. Wardina Safiyyah, Malaysian actress and television host
52. Dr. Yacoub Zaiadeen, Former Jerusalem Representative to the Jordanian parliament
53. Sheikh Yousuf Jumaa, former Palestinian Minister of Awqaf and Religious Affairs; former preacher of Al-Aqsa Mosque
54. Dr. Zakaria Agha, M.D., member, Palestine Liberation Organization Executive Committee; former chair, Gaza Strip Medical Association
55. Dr. Zeenat Shaukat Ali, Author; Vice Chairman and Founder Trustee of SAGE Foundation; Professor of Islamic Studies, St. Xavier's College, Mumbai

Source : Global March to Jerusalem

Traduction : MR pour ISM

ism-france.org

q commentaire


articles affiliés ordre chronologique

Par ISM-France
L'entité sioniste, qui n'a aucune histoire légitime sur la terre palestinienne et qui de ce fait, redoute celles des Palestiniens indigènes, a déployé tout son arsenal de terrorisme et de brutalité contre les Palestiniens occupés, en ce 36ème jour de Journée de la Terre. Les autorités d'occupation ont fermé tous les points de passage et renforcé leurs patrouilles le long des frontières avec le Liban, la Jordanie et la Syrie pour empêcher les marcheurs pro-palestiniens d'approcher.

Gaza - CPI

Des dizaines de milliers de citoyens, avec la participation des différentes forces nationales et islamiques prennent part à la Marche mondiale de Jérusalem qui a été lancée depuis diverses régions de la Bande de Gaza pour se rassembler à Beit Hanoun au nord de l'enclave palestinienne.

Les foules grondantes se sont donné rendez-vous à l'entrée de Beit Hanoun, au milieu de chants résonnants « A Jérusalem nous allons...

Amman - CPI

Des milliers de jordaniens ont commencé à se diriger vendredi matin vers le point de rassemblement dans la région de Mughatas dans la Vallée du Jourdain, près des frontières jordano-palestiniennes, afin de participer à la Marche mondiale du million en direction d'al-Qods.

Notre correspondant à Amman a indiqué que des centaines d'autocars en provenance des différentes régions et provinces du royaume ont commencé à se rendre vers les frontières, en coordination avec le Comité d'organisation national.

Sarah Mousa - Al Jazeera

Les griefs des Palestiniens peuvent entraîner une réaction encore plus forte que dans les autres pays du Printemps arabe.

Le Caire - Tandis que les soulèvements arabes étaient inspirés au moins en partie par le silence, voire la complicité de gouvernements arabes quant aux aux souffrances du peuple palestinien, les événements des dernières semai

Par Reham Alhelsi
Le 4 août 2011, Haj Ibrahim Atallah a fermé les yeux pour la dernière fois. Il avait plus de 100 ans, et d'après ce qu'on m'a dit, il a fermé les yeux contre sa volonté, parce qu'il avait encore tant de combats à mener, tant à rendre à la terre qui avait tant donné à lui et à sa famille. Haj Atallah venait d'un petit village de la région de Bethléem appelé Khirbet Ish-Sheikh Zakariya, connu localement sous le nom de Beit Iskarya, probablement pour le différencier de Zakariya, non loin de là, qui avait subi un nettoyage ethnique en 1948.

Tous unis à la manifestation pour la Palestine ce samedi au départ de la Place de la Comédie, à Lyon à 14 H 30 !
Communiqué du Collectif 69
Samedi 31 mars 2012 à 14 h 30
MANIFESTATION - FLASHMOB
Départ place de la comédie (devant l'Opéra de Lyon)
Plus d'infos sur Facebook
TOUS UNIS POUR LA PALESTINE !

En commémoration de la Journée de la terre (lire ci-dessous), à l'heure où Gaza subit e

La 36ème Journée de la Terre sera célébrée à la Bourse du Travail de Paris, vendredi à partir de 18 H 30.

Communiqué de la GUPS :

"Vendredi 30 mars 2012, nous commémorerons la 36ème Journée de la Terre : le 30 mars 1976 les Palestiniens de Galilée lançaient une grève générale contre la décision de l'occupant de confisquer 25 000 donums de leurs terres. La grève fut suivie à Gaza et en Cisjordanie.

Par Julie Webb-Pullman
26 mars 2012 - Des dizaines de femmes ont organisé aujourd'hui un rassemblement devant le Conseil législatif palestiniens, à Gaza-ville, en préparation de la Marche mondiale sur Jérusalem (GM2J) de vendredi prochain 30 mars. La GM2J attire l'attention du monde sur les dangers de la survie même de Jérusalem comme incarnation du patrimoine culturel des trois religions monothéis

Par ISM-France
"Libération de Jérusalem", "Refus de la judaïsation de la Palestine", "Non au nettoyage ethnique à Jérusalem et en Palestine", "Droit au Retour", telles seront les revendications des milliers de personnes qui participeront aux manifestations prévues dans le monde entier le vendredi 30 mars, à l'occasion de la Journée de la Terre palestinienne. Certains sont en route pour le Liban, la Jordanie, la Syrie et l'Egypte, où les marches se dirigeront vers la frontière avec la Palestine.

Par Palestine News Network
Israël a lancé un avertissement aux Etats arabes voisins s'ils autorisaient que la Marche mondiale ait lieu, vendredi prochain 30 mars. Israël a également déclaré que quiconque s'approcherait de ses frontières serait accusé d'intrusion, que la marche était organisée par des "parties anti-israéliennes" et que les marcheurs ne seront pas autorisés à atteindre les frontières d'Israël.

Par Comité Action Palestine
actionpalestine@hotmail.com

le vendredi 23 mars, à 20h30, avec Jean Bricmont : "Résister au sionisme - défendre la liberté d'expression" et le jeudi 29 mars, à 20h30, avec Omar Mazri : "Révolutions et contre-révolution dans le monde arabe"

Lire l'interview de Omar Mazri sur le site du Comité Action Palestine.

Par GUPS-France
avec la GUPS, à partir de 18h30, Bourse du Travail, 3 rue du Château d'Eau, Paris 10ème (métro République)


Vendredi 30 mars 2012, nous commémorerons la 36ème Journée de la Terre: le 30 mars 1976 les Palestiniens de Galilée lançaient une grève générale contre la décision de l'occupant de confisquer 25 000 donums de leurs terres. La grève fut suivie à Gaza et en Cisjordanie.

Par Palestine Info
Le bureau exécutif du mouvement marocain de "Tawhid et Réforme" a annoncé sa participation aux activités de la marche mondiale vers Jérusalem, la fin de ce mois de mars, pour soutenir la fermeté des Maqdissins (Jérusalémites palestiniens) et défendre la mosquée bénie d'al-Aqsa.

Dans un communiqué publié sur son site Web, le mouvement a appelé ses membres et

Par Global March to Jerusalem
17 mars 2012 - 6 jours après son départ du Pakistan, la caravane asiatique de la Marche Mondiale sur Jérusalem (GMJ) a traversé la frontière iranienne. Traversant Zahidan, Kerman et Qom, la caravane est arrivée à Téhéran le 16 mars à 21h. Les 120 participants se préparent à avancer vers les frontières turques puis via la Méditerranée et le port de Beyrouth le 27 mars, où le nombre de participants atteindra le chiffre de 250 délégués.

Ma'an

Les organisateurs du rassemblement international en soutien des Palestiniens à la fin du mois ont déclaré dimanche qu'ils n'étaient pas intéressés par une confrontation avec l'armée israélienne, des manifestations similaires s'étant un an plus tôt terminées dans le sang.

« Après tout, nous ne sommes pas une armée, mais une force internationale populaire non violente dont le but est de montrer sa solidarité avec la Palestine et avec Jérusalem » a déclaré au Ma'an le porte-parole de la Marche mondiale à Jérusalem, Zahir Al-Birawi.