Ã
Palestine

Par Anne Paq
Pour la première fois depuis que les colons ont confisqué la source d'eau naturelle principale du village de Nabi Saleh, un groupe de femmes a réussi à l'atteindre et a pu rester pendant quelques heures autour des fontaines et piscines naturelles, en appréciant un pique-nique et de la musique.

Cette action est censée être la première d'une série d'actions menées par les femmes qui entendent ainsi contester l'occupation mais aussi la domination des hommes à l'intérieur de la lutte populaire. A Nabi Saleh, contrairement à la plupart des villages impliqués dans la résistance populaire, la femme ont toujours joué un rôle de premier plan. Elles y ont instauré un nouveau modèle très prometteur.

Le groupe était formé par des femmes locales palestiniennes, ainsi que des supportrices internationales et israéliennes. Différentes générations et nationalités étaient mélangées, reliées entre elles par les mêmes idéaux de justice et de liberté.

L'idée était très simple : en tant que femmes, nous voulons avoir un pique-nique près de la source. Nous nous sommes inquiétées quand nous avons entendu que, avant même le début de notre marche vers la source, il y avait déjà 4 jeeps militaires israéliennes qui nous attendaient.

Suite du témoignage et photos d'Anne Paq sur son blog, Chroniques de Palestine.

Sur la lutte des Palestiniennes, retrouver sur le blog d'Anne Paq :
- Hommage aux femmes en lutte pour la journée internationale de la femme, 8 mars 2012

- Demonstration in Nabi Salih, girl power ! 16.12.2011

Source : Chroniques de Palestine

ism-france.org

q commentaire