Accueil

173 articles

48h 35 articles

Par Salman Abu-Sitta
Publié sur Al-Akhbar en anglais le 20 août 2014. Le docteur Salman Abu Sitta est le fondateur et le président de la Palestine Land Society, membre du Conseil national palestinien, auteur de plus de 300 documents et articles sur les réfugiés et de plusieurs ouvrages, dont The Palestinian Nakba 1948 -(1998, réimprimé en 2000) ; The Return Journey (2007) et l'Atlas de Palestine 1917-1966 (2010).

Par Fadwa Nassar
Avant 1948, les villages et villes situés à proximité de la bande de Gaza s'appelaient Beer Saba', Najd, Semsem, 'Asqalan, Majdal, Joulos, Asdud, Falouja, Joura, Barbara, Herbiya... En 1948, les envahisseurs sionistes et leurs bandes armées commettent des massacres et expulsent les survivants palestiniens vers la bande de Gaza ou la région d'al-Khalil.

Asdud, qui comptait plus de 5.000 habitants en 1948, fut ethniquement épurée, pour faire place à une colonie du nom d'Ashdod ; les sionistes n'ayant aucune mémoire ou histoire dans le pays reprennent souvent le nom d'origine en le modifiant pour faire croire qu'il s'agit d'un lieu juif.

Bill Van Auken

Le meurtre barbare du journaliste américain James Foley par l'Etat islamique d'Irak et du Levant (EI) a provoqué un réel sentiment d'écoeurement et de colère parmi les travailleurs aux Etats-Unis et partout dans le monde.

Foley, qui s'était décrit lui-même comme un opposant à la guerre, avait dit avoir choisi de devenir journaliste afin de révéler au grand jour l'impact de celle-ci sur les populations de pays tels que la Syrie, la Lybie et l'Irak.

Daniel VANHOVE

Ce n'est qu'une question de temps. Mais les signes apparaissent de plus en plus clairement. Plus les responsables politiques de la funeste entité sioniste musclent leurs discours et leurs manœuvres militaires, plus ceux-ci traduisent leur échec sur le plan diplomatique et juridique. Et moins cet Etat s'en trouve légitimé.

C'en sera terminé de cette idéologie néfaste qui voulait l'instauration d'un Etat réservé aux juifs, sous des volutes pseudo-démocratiques pour tromper ses opposants.

Volker Hermsdorf

Washington recrute des jeunes en tant qu'agents contre Cuba...Après l'arrestation de son agent Alan Gross par les autorités cubaines chargées de la sécurité en décembre 2009, l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) a envoyé des jeunes du Venezuela, du Costa Rica et du Pérou en mission secrète sur l'île des Caraïbes communiste afin d'y fonder un mouvement d'opposition conduit par des jeunes et de déclencher une rébellion.

Amin Hoteit

Ces derniers jours ont vu l'Occident camper deux positions à l'encontre de « Daech », le créateur du califat Islamique en Irak et en Syrie [EIIL] ; la première s'étant traduite par des frappes aériennes US sur le nord de l'Irak à la frontière du Kurdistan ; la seconde s'étant soldée par une résolution du Conseil de sécurité contre « Daech » et « Jabhat al-Nosra ».