ep-mir.com

Aucun article 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9

1 - Les promesses paradoxales de la vassalisation
2 - Le débarquement du messianisme politique dans l'anthropologie scientifique
3 - Les masques sacrés des uns et des autres 4 - L'expédition de Suez
5 - Le retour à Machiavel
6 - La mort du supranationalisme
7 - Que sera l'échiquier mental de la géopolitique de demain ?

1 - Les promesses paradoxales de la vassalisation

Pour la première fois de sa longue histoire, le continent européen se sera soumis aux ordres qu'un maître du dehors lui aura ordonné d'exécuter.

Discours de Berta Cáceres, leader paysanne et indigène du Honduras

Discours de Berta Cáceres, dirigeante de COPINH. Lauréate du Prix Goldman de l'Environnement. Opéra de San Francisco, le 20 Avril, 2015

(24 avril 2015)

Merci à Global Witness et merci à toutes les personnes qui nous rendu possible cet espace de partage. Aujourd'hui, selon le temps long, celui de nos calendriers sacrés, est un jour important signalant la voie que nous devons continuer dans le monde.

Par Martin Kreickenbaum

Les puissances européennes et Washington répondent aux noyades de masse dont sont victimes les réfugiés en Méditerranée par l'intensification de la politique criminelle déjà à l'origine de la catastrophe.

La ligne générale adoptée par les représentants des gouvernements et promue par les médias est de faire porter le blâme de la catastrophe humanitaire aux trafiquants qui cherchent à profiter de la misère des masses en Libye, en Syrie et dans les autres pays de la région.

Par Julie Lévesque

Le magazine étasunien Foreign Policy a publié récemment un texte intitulé Les hurluberlus, les trolls et les idiots utiles  (Cranks Trolls and Useful Idiots), dans lequel l'auteur, Dalibor Rohac, traque « les guerriers de l'information de la Russie » lesquels ont selon lui infesté le web de mensonges et de propagande sur des sites web potentiellement payés par le gouvernement russe.

En 2014, plus de 170 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, et 3 000 d'entre eux ont péri. Cette année un demi-million de migrants pourraient traverser la Méditerranée selon l'office des migrations internationales (OMI).

9 youtube

michelcollon.info

Annamaria Rivera

Au moins 1 800 morts depuis le début de l'année. Victimes du néocolonialisme occidental, de sa politique de pillage, de guerre, d'ingérence "humanitaire", de déstabilisation, qui trouve souvent des complices dans les élites locales. Victimes aussi des politiques prohibitionnistes, donc migranticides, d'une Union européenne qui a jeté aux orties jusqu'aux plus élémentaires des droits de l'homme - le droit à la vie et à l'asile - qui fondent aussi son ordonnance.