ep-mir.com

Aucun article1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8

48h 21 articles

Fondation Frantz Fanon

Ces assassinats médiatiques sont représentés par les organes de propagande comme des actes irrationnels d'une radicale altérité, quasiment non-humaine. Selon nos dirigeants et les médias occidentaux, ces atrocités seraient inhérentes à une sphère ethnico-religieuse, l'Islam, qui reste intrinsèquement dangereuse, quasi-incompréhensible et systématiquement opposée à un Occident dont, par essence et définition, les valeurs humanistes sont définitivement supérieures à toutes les autres.

Ronnie Kasrils

Le Tribunal Russell pour la Palestine constate que Gaza est au bord d'un apartheid génocidaire.


Nelson Mandela a souvent déclaré que « la Palestine était le plus grand problème moral de notre temps ». Après avoir renversé le régime d'apartheid en 1994, il est allé plus loin en disant : « Nous, les Sud-Africains ne pouvons pas nous considérer comme libres sans que le peuple palestinien soit libre ».

Manlio Dinucci

Il s'est formé « underground » dans les deux dernières années, en profitant du « chaos de la guerre civile en Syrie » : voilà comment le président Obama reconstruit dans une interview à 60 Minutes la genèse de l'Isis (Emirat Islamique), en disant l'avoir « sous-estimé » et avoir « surestimé » la capacité de l'armée irakienne de le combattre. Raison pour laquelle les Etats-Unis « reconnaissent que la solution est en train de devenir militaire ».

Israël coupable

Le Tribunal citoyen Russell annonce Israël coupable de crime contre l'humanité

Coordinateur du Tribunal Russell sur la Palestine de 2008 à 2013, Frank Barat rapporte pour Mediapart les conclusions de la session extraordinaire de ce tribunal citoyen qui s'est tenue les 24 et 25 septembre derniers à Bruxelles, pour examiner la récente opération Bordure protectrice conduite par Israël dans la bande de Gaza.

Bahar Kimyongür

42 mois après le début du chaos syrien, Obama reconnaît au micro de la CBN News que son chef du renseignement James Clapper a sous-estimé la menace djihadiste en Syrie. 42 mois et 200.000 morts plus tard, il serait sans doute temps de se réveiller...

Photo : 3 camionneurs alaouites fusillés par juste parce qu'alaouites. Leur bourreau est Shaker Wahib al Fahdawi surnommé le chasseur d'alaouites.