Par Salim Lamrani

Plus d'un demi-siècle après la rupture des relations diplomatiques entre Cuba et les Etats-Unis survenue le 3 janvier 1961, les deux gouvernements ont annoncé la mise en place d'un processus de normalisation des rapports bilatéraux. La Havane et Washington ont répondu favorablement à une demande du Pape François qui les avait exhortés à mettre de côté leurs différends d'un autre temps et à rétablir les liens entre les peuples étasunien et cubain.

ep-mir.com

Aucun article 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9

48h

84 articles

Jean-Marc GARDES

Et si la contre-productivité c'était nous ?

Alors que l'exaspération est à son comble parce que les gens n'en peuvent plus des promesses trahies et des reniements pleinement assumés par ce gouvernement qui a l'outrecuidance de continuer à se dire "de gauche", alors que (seules) les professions libérales sont toutes dans la rue, vent debout contre les déréglementations envisagées...

Iroel Sánchez

Prenons deux gouvernements. L'un a passé cinquante-cinq ans à dire et redire sa volonté de participer à un dialogue ouvert, basé sur l'égalité et le respect de la souveraineté. L'autre a tout fait pour ignorer cette demande ; il a recouru au terrorisme, au siège économique et dépensé mille millions de dollars pour construire une opposition qui défende ses intérêts et renverse le gouvernement proposant le dialogue.

La raison d'être de la R Troïka est de dicter des mesures d'austérité indépendamment des résultats ou des programmes électoraux. Cela constitue une violation flagrante de l'article 1 du document qui constitue la base du droit international, c'est-à-dire le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes inscrit dans la Charte de l'ONU de 1945.

Alex Anfruns

Pouvez-vous nous expliquer le cas de votre frère Damian ?

Mon frère Damian Martinez et moi-même sommes professeurs de l'Etat d'Oaxaca. Le 18 mai 2013 Damian a été arrêté illégalement avec 12 autres personnes accusées d'être membres d'un gang de séquestreurs. Dans les faits, son arrestation s'est produite quand l'opposition à la réforme de l'Education était dans sa phase la plus intense.

Par Eric Toussaint

L'échec des gouvernements européens, de la Commission européenne et de la BCE est patent s'il s'agit de concrétiser ce qu'ils prétendent vouloir réaliser : réduire le chômage, relancer l'activité économique, assainir fondamentalement les banques, stimuler et augmenter le crédit aux ménages et aux PME ou encore augmenter l'investissement, réduire la dette publique.