ep-mir.com

Aucun article 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8


24h 20 articles

Christophe OBERLIN

Le Pr Christophe Oberlin. D. R.

Algeriepatriotique : Professeur Oberlin, vous êtes connu pour vos missions humanitaires dans la bande de Gaza. Vous trouvez-vous sur les lieux du conflit ? Sinon, avez-vous des échos sur la situation actuelle dans les territoires occupés ?

Professeur Christophe Oberlin : Je vais trois fois par an à Gaza et, d'habitude, j'y vais début juillet.

Fidel CASTRO

Ce matin, les dépêches étaient saturées par l'insolite nouvelle qu'un avion de la compagnie Malaysia Airlines avait été frappé à 10 100 mètres d'altitude, alors qu'il survolait le territoire de l'Ukraine, par la route sous contrôle du gouvernement belliqueux du roi du chocolat, Petro Poroshenko.

Cuba, qui fut toujours solidaire envers le peuple ukrainien et qui, dans les jours difficiles de la tragédie de Tchernobyl, prit en charge la santé de nombreux enfants affectés par les radiations nocives de l'accident et qui sera toujours disposée à le faire, ne saurait manquer d'exprimer sa condamnation envers l'acte de ce gouvernement anti-russe, anti-ukrainien et pro-impérialiste.

Gilad Atzmon

Dans son discours au pays, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a reconnu hier (20 juillet) que la guerre contre Gaza est une bataille pour l'existence de l'État juif. Netanyahu a raison. Et Israël ne peut pas gagner cette bataille; il ne peut même pas définir ce que serait une victoire. Certes, la bataille n'a pas pour enjeu les tunnels ou l'utilisation par les militants (palestiniens) des souterrains, les tunnels ne sont que des armes de la résistance plutôt que la résistance elle-même.

Julie Lévesque

L'Irak fait encore la une. Une fois de plus, dans l'image que nous présentent les médias dominants occidentaux se mêlent les demi-vérités, les mensonges, la désinformation et la propagande. Les grands médias ne vous diront pas que les États-Unis appuient les deux côtés dans le conflit irakien. Washington soutient ouvertement le gouvernement chiite irakien, alors qu'il entraîne, arme et finance clandestinement l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Jean-Luc LAURENT

« La police vous parle tous les soirs à 20 heures »
Slogan de Mai 68.

Je suis allé hier samedi 19 juillet à Paris à la manifestation interdite par le pouvoir socialiste. Pouvoir qui depuis deux ans est devenu, après une interruption de plusieurs année, à nouveau synonyme de « libéralisme » des plus zélés. Manifestation maintenue par une quarantaine d'organisations politiques qui ont eu raison de réagir de la sorte face à cette scandaleuse interdiction de l'Etat Français : priver les citoyens d'exprimer leurs indignations devant les crimes renouvelés de l'Etat sioniste.

Angel GUERRA CABRERA

Les divers événements qui ont eu lieu ces jours derniers dans notre région ont donné un élan important à la nouvelle configuration multipolaire conçue en Amérique Latine et dans les Caraïbes depuis l'arrivée d'Hugo Chavez à la présidence du Venezuela (1999).

Cette nouvelle configuration est favorisée à l'échelle internationale par l'irruption du moteur économique chinois et par la récupération par la Russie (puissance nucléaire de premier ordre) de son indépendance, jointe à une brillante projection géoéconomique de sa richesse en hydrocarbures et à ses efficaces contrecoups aux Etats-Unis à partir de 2008 (échec de la Géorgie pourtant appuyée par Washington et Tel-Aviv, lors de la guerre avec la Russie).

Par Salim Nazzal
Le Dr Salim Nazzal, historien palestino-norvégien spécialiste du Moyen-Orient. Il a beaucoup écrit sur des questions sociales et politiques dans la région. Sa lettre ouverte a été publiée, en anglais, par Countercurrents.org, le 17 juillet 2014.

Depuis 70 ans, les juifs sionistes nous assassinent. Depuis 70 ans, les juifs sionistes, ou les juifs orthodoxes, nous déplacent, nous tuent, détruisent nos familles, assassinent nos enfants, changent les noms de nos villages, et répandent la terreur en Palestine et dans toute la région.