austérité

3 articles 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9 j s

28 mai 2015
Par Jacques Sapir

Le 29 mai 2015, nous fêterons le dixième anniversaire du referendum sur le projet constitutionnel, qui vit ce dernier rejeté par une large majorité (54,68%). Ce vote ne fut pas isolé. Quelques jours plus tard, les électeurs néerlandais rejetaient à leur tour le projet de traité. Mais, ce 29 mais sera l'occasion aussi de commémorer, car peu de gens auront à cœur de « fêter » cela, le déni de démocratie qui vit, quelques années après, l'essentiel du traité qui avait été rejeté être finalement adopté par un tour de passe-passe dans lequel l'UMP comme le P« S » ont été connivents.

Par Dr. Paul Craig Roberts

Pendant la guerre froide, Washington avait peur que les communistes ne fomentent des manifestations et ne les fassent dégénérer en révolutions pendant que des politiciens acquis à leur cause attendaient dans les coulisses pour prendre le pouvoir et ainsi étendre l'empire soviétique. Aujourd'hui, c'est exactement ce que fait Washington.

OSKAR LAFONTAINE *

Jean-Luc Mélenchon, le fondateur du Parti de Gauche, a écrit un pamphlet intitulé « Le hareng de Bismarck ». Il est dirigé contre la suprématie allemande en Europe et la reprise par le Président français François Hollande et Manuel Valls, le chef du gouvernement, de la politique de « l'Agenda 2010 » de Gerhard Schröder.

Comme cette « politique réformatrice » de Schröder n'était pas un produit de la social-démocratie mais consistait en la reprise du programme du patronat allemand par un Chancelier social-démocrate, la polémique que lance Mélenchon vise dans les faits à dénoncer la mise en place, en France, de ce programme du patronat allemand.