contamination

72 articles 1 7 30 90 90 à 1 an 2 3 4 5 6 7 8 9 j s
1 2 4

Par Marina Soleni

A l'occasion de la journée internationale anti Monsanto, la rédaction de Hu-lala choisit de faire redécouvrir à ses lecteurs un article datant du 17 juillet 2011. A l'époque, en amont de dispositions anti-OGM prises dans la nouvelle Constitution hongroise, près d'un millier d'hectares de maïs transgéniques avaient été légalement arrachés.

C'est le projet minier le plus avancé de France. Situé à Antully, commune rurale de Bourgogne, il pourrait voir le jour d'ici trois ans. On y exploiterait la fluorine, un composé qui sert à la fabrication des climatisations et en électronique. L'entreprise française, Garrot-Chaillac, qui travaille au projet réalise en ce moment des études d'impact et promet d'être exemplaire d'un point de vue environnemental et sanitaire.

Par Jules Dufour

LE XXIÈME SIÈCLE. LE SIÈCLE DE L'EAU.

L'un des enjeux majeurs entourant le devenir de l'humanité est la disponibilité d'une eau de qualité qui est devenue plus précieuse encore que le pétrole. C'est l'or bleu. C'est le fondement de la vie et c'est le vecteur par excellence des sédiments utiles au renouvellement des sols à l'intérieur des bassins de drainage.

Souvent convoquée pour énoncer des vérités indiscutables, la science n'est pas neutre. Depuis 50 ans, elle participe même activement au développement incontrôlé des risques industriels : amiante, nucléaire, pesticides ou perturbateurs endocriniens. C'est ce que révèle le livre La science asservie. Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs., écrit par Annie Thébaud-Mony, directrice de recherche à l'Inserm et spécialiste des questions de santé au travail.

D'après l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), plus de 800 millions de personnes souffraient encore de la faim entre 2012 et 2014 (65 % sur le continent asiatique, 28 % sur le continent africain). Ces mêmes populations, soumises aux conséquences dramatiques du réchauffement climatique, voient leur insécurité alimentaire s'aggraver : disponibilité de l'alimentation, accès à cette dernière, son utilisation et enfin sa stabilité.

20 % de nucléaire en 2030 : tel est l'objectif présenté par Tokyo, ce mardi 28 avril. Alors que toutes les centrales du pays sont à l'arrêt, que la population rejette l'atome en bloc et que Tepco peine à faire face aux conséquences de l'accident de Fukushima...


Tokyo présente ce mardi 28 avril le brouillon de sa nouvelle politique énergétique aux experts du secteur, et devrait l'officialiser dans les semaines à venir.

Voilà neuf jours que des citoyens bloquent l'accès au site de forage de Total au nord du Danemark, à Ovnstrupvej. La compagnie française détient un permis - dit « de Nordjylland » - depuis 2010 pour explorer le gaz de schiste dans cette zone. Mais ce projet est loin de faire l'unanimité chez les riverains. Le conseil municipal d'une commune voisine, Furesø, a envoyé une lettre au ministre de l'Environnement dans laquelle il rappelle que le Danemark est un des rares pays à s'alimenter en eau exclusivement à partir de ses ressources souterraines et que les risques de contamination liés à la fracturation hydraulique sont importants [1].

Par J-P Géné

Des géants de l'agroalimentaire en difficulté, des supermarchés boudés par une partie de la population, l'Amérique entamerait-elle sa révolution alimentaire ?

Le taux d'obésité moyen chez les adultes américains est de 34,9 %, et deux tiers (68,5 %) sont en surpoids ou obèses. L'Américain moyen pèse 11 kilos de plus qu'en 1960 (rapport du Trust for America's Health, septembre 2014).

Christophe Koessler

REPORTAGE - Trois mille enfants sont décédés officiellement de malnutrition entre 2008 et 2013 dans le département de La Guajira, pourtant riche en ressources naturelles. Et l'hécatombe continue.

Des arbustes rachitiques disputent le territoire sablonneux aux cactus. Le climat semi-désertique du département de La Guajira, dans le nord de la Colombie, ne facilite pas l'abondance des récoltes.

Près de 50 ans après le premier essai nucléaire en Polynésie, l'armée française revient à Moruroa, ce printemps, pour rénover les installations de surveillance. 250 personnes viendront travailler sur ce chantier. Mais la Défense estime que leur suivi radiologique individuel n'est pas nécessaire. Pourtant, les retombées radioactives sont toujours présentes, mais passées sous silence.

Par Fabrice Nicolino

Silence et complicité. Les perturbateurs endocriniens coûtent chaque année à l'Europe entre 157 et 270 milliards d'euros. Et provoquent d'innombrables maladies. Mais qui oserait faire de la peine à une industrie chimique aussi puissante ?

Savent-ils seulement compter ? Nos maîtres prétendent diriger le monde et l'économie, mais ferment les yeux dès que cela commence à chauffer pour eux.

Par Haider Bendrihem

Voici quelques questions-réponses tirées de rapports scientifiques et parlementaires sur le danger que représente l'exploitation de ce type de gaz. Qu'est-ce que le gaz de schiste ?

C'est du gaz naturel emprisonné depuis des dizaines de millions d'années dans la roche dite de schiste. Il est qualifié de «non conventionnel» parce qu'au contraire du gaz naturel, mieux connu, qu'on trouve dans de vastes réservoirs, celui-ci est coincé dans les interstices de la roche, à des centaines de mètres de profondeur, et éparpillé dans des millions de petites bulles.

Une PME qui créée des emplois locaux tout en contribuant à préserver l'environnement. Une belle opportunité pour l'économie de Montluçon, en Auvergne... jusqu'à ce que plusieurs salariés se plaignent de maux de tête, de saignements de nez, de troubles digestifs, d'irritation de la peau. Et filment l'atelier dans lequel ils travaillent. Poussières chargées de métaux lourds, protections insuffisantes, taux élevé de plomb dans le sang : salariés et syndicalistes dénoncent un « scandale sanitaire ».

Par Mondialisation.ca à la Une

Communiqué par Eau Secours ! (Coalition québécoise pour une gestion responsable de l’eau)

Montréal, le 10 mars 2015 - Partout sur la planète, l'eau sera à l'honneur le 22 mars prochain. Au Québec, le seul évènement d'ampleur nationale pour marquer la journée mondiale de l'eau aura lieu à Trois-Rivières sous l'initiative de la coalition Eau Secours! qui invite le public à un grand rassemblement citoyen.

Par Stéphane Brousseau

Un comité de suivi sert à éliminer les obstacles nuisant à la réalisation d'un projet. C'est ce que tente Pétrolia avec son projet Haldimand 4, d'après les nouvelles publiées par Radio-Canada(1), le Journal de Québec(2) et la station Radio Gaspésie CJRG-FM(3).

C'est aussi l'opinion de Mme Lise Chartrand, porte-parole du comité citoyen «Ensemble pour l'avenir durable du grand Gaspé» qui m'a confirmé par courriel: «Ils veulent répondre aux questions des citoyens et rendre le projet acceptable.

Les tétines, couches, tapis de sol ou bodys sont-ils aussi inoffensifs qu'ils n'y paraissent ? En testant en laboratoire 68 produits pour bébés, l'UFC Que Choisir révèle dans un communiqué que plus d'un sur six contient des perturbateurs endocriniens.

Par Grain

Photo : Mobilisation nationale contre l'allocation de permis pour le maïs OGM, octobre 2012 - novembre 2012.

Le Tribunal permanent des peuples (TPP) a siégé au Mexique d'octobre 2011 à novembre 2014. Le TPP est un espace juridique international autogéré qui poursuit le travail du légendaire Tribunal Russell - lequel a joui d'une grande visibilité de 1966 à 1976 lorsqu'il a examiné les crimes de guerre au Vietnam et les horreurs des dictatures du Cône Sud.

par Luis Vittor *

Les répercussions négatives de l'activité des entreprises sur les droits de l'homme appellent un débat urgent sur la question. Les peuples indigènes sont parmi les plus affectés par les activités des entreprises sur leurs territoires. Les plaintes à ce sujet mettent en évidence les manquements des États à leur devoir de protéger les peuples autochtones contre les violations de leurs droits.

Je vous préviens c'est l'article trash pour un bon bout de temps.... j'ai volontairement laisser les photos qui parlent mieux que tous les rapports.....

Pour mémoire, la guerre en Irak n'a pas forcément les buts qu'on lui a assigné (comme c'est bizarre), rien que la justification de l'approvisionnement en pétrole est un leurre.... les USA dépensent entre 3 et 6 fois plus par an (selon les années) pour la sécurité des approvisionnements en pétrole au moyen-orient que la valeur du pétrole qu'ils importent, cherchez l'erreur !

1 2 4