faillite

72 articles1 7 30 90 90 à 1 an 2 3 4 5 6 7 8 j s

Eric Toussaint

La BCE a annoncé le jeudi 4 septembre 2014 qu'elle maintenait en les approfondissant les mesures adoptées à la réunion du 5 juin 2014. Elle fait cela dans un contexte d'échec patent des politiques qu'elle applique depuis le début de la crise 1. L'Italie est en récession : lePIB a reculé de 0,2 % au deuxième trimestre 2014, après une baisse de 0,1 % au précédent 2.

Eric Toussaint

Les aides des gouvernements consistent en garanties et en injections de capitaux afin de recapitaliser les banques. Pour la période d'octobre 2008 à décembre 2011, 1 174 milliards d'euros (soit 9,3 % du PIB de l'UE 1) de garanties ont été accordées par les gouvernements de l'Union européenne pour assumer les dettes bancaires en cas de nécessité. Il faut y ajouter 442 milliards d'euros (3,5 % du PIB de l'UE) d'injections de capitaux publics dans le capital des banques.

Eric Toussaint

Résumé : Depuis l'éclatement de la crise bancaire en 2007, les banques centrales des pays les plus industrialisés prêtent massivement aux banques à des taux d'intérêt très bas afin d'éviter des faillites, permettant aux grandes banques qui en bénéficient d'économiser des sommes considérables en termes de remboursement des intérêts.

La Fed achète massivement aux banques des États-Unis des produits structuréshypothécaires, la BCE n'achète pas jusqu'ici de produits structurés mais elle accepte que les banques les déposent comme collatéraux, autrement dit comme garantie, des prêts qu'elle leur octroie.

par Estelle Leroy-Debiasi *

Au delà des prochains rendez-vous avec la justice newyorkaise à propos du paiement des détenteurs de titres de dette restructurée argentine, l'affaire se déplace de plus en plus sur le terrain de la souveraineté et de la sécurité juridique internationale entre Etats.

La Cour d'Appel du 2ème circuit de New York a convoqué une audience pour le 18 septembre prochain concernant la requête faite par l'Argentine et la Citibank à propos d'une ordonnance précisant le jugement de Thomas Griesa dans le règlement des sommes dues aux détenteurs de titres de dette argentine restructurée.

Liliane HELD-KHAWAM

Subprimes. Marché financier. Crise financière. Dettes publiques. Sauvetage de banques. Injection massive et dangereuse de liquidités par les banques centrales. Attaques contre le franc suisse. Les exemples du genre sont nombreux. Les scandales aussi. Pourtant tout cela a un dénominateur commun : la monnaie.

Dans l'imaginaire d'un être humain, la monnaie est une pièce physique en métal ou en billets qui sert aux échanges commerciaux ou à l'épargne.

La décision « pourrait causer des pertes économiques inutiles au système financier international »

Plus de 100 économistes, y compris les Lauréats du prix Nobel Robert Solow, Branko Milanovic et Dani Rodrik ont demandé au Congrès US aujourd'hui de prendre des mesures pour atténuer les retombées nuisibles de la récente décision de juge Griesa du Tribunal d'instance US pour le District du Sud de New York qui exige que l'Argentine paie les créanciers holdout [fonds vautours] en même temps que la majorité de créanciers.

Andre Damon

Les trois principaux indices des cours boursiers américains ont chuté vendredi 25 juillet, marquant le plus grand déclin des bourses américaines en près de deux mois. Le catalyseur pour les ventes de vendredi fut une série de statistiques faibles sur les ventes et les prévisions de la part de trois compagnies liées aux dépenses des consommateurs : Amazon, le plus grand site de vente en ligne, Wal-Mart, la plus grande chaîne de magasins et Visa, la compagnie de cartes de crédit.

Après un premier volet consacré à la situation globale en Amérique latine , nous publions ici la synthèse des discussions suscitées autour du livre Une stratégie altermondialiste et des notes prises par leurs auteurs Gus et Elise Massiah, lors des débats organisés en 2013 avec divers mouvements, collectifs et organisations sociales en Argentine et au Chili.

Jerry White

Les coupures d'eau à des dizaines de milliers d'habitants de Detroit ont attiré l'attention nationale et internationale. Les scènes de jeunes mères, d'enfants, de personnes âgées, de travailleurs malades et à faible revenu privés d'eau potable, pour se laver et cuisiner - dans ce qui est censé être le pays le plus riche au monde - ont provoqué étonnement et répulsion.

21 juillet par ACiDe
Par le collectif ACiDe liégeois (Audit citoyen de la dette)

Introduction

Avec la crise bancaire de 2008, de nombreux citoyens ont découvert les conséquences sociales dramatiques que pouvait avoir la dette sous toutes ses formes. Les budgets des villes et des communes sont à présent dans le rouge et, au nom du remboursement de la dette et de l'assainissement des finances publiques fédérales, régionales et locales, les droits sociaux sont attaqués de toutes parts : réduction des effectifs et précarisation de l'emploi, réduction des investissements publics locaux, réduction des budgets en matière de services publics de proximité et d'aides à la personne, réduction des subventions et des aides indirectes accordées aux associations, etc.

Carl Bronski

Un an après la catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic, tant le gouvernement du Canada que les représentants des entreprises continuent de refuser d'accepter toute responsabilité dans la catastrophe qui a coûté la vie de 47 habitants.

L'an dernier en juillet, le centre-ville de la petite municipalité a été incinéré après qu'un train de la compagnie Montreal, Maine and Atlantic (MMA) laissé sans surveillance et comprenant des dizaines de wagons-citernes de produits pétroliers a dévalé une pente abrupte avant de dérailler et d'exploser.

Henri Houben

S'il y avait une Madame ou un Monsieur Météo économique, voici ce que pourrait être son bulletin pour la Belgique ou l'Europe du centre nord-ouest : « Une profonde dépression s'est installée sur le Portugal, l'Espagne, l'Italie et la Grèce et elle influence défavorablement notre temps. Une série de masses nuageuses venant du Sud et en direction du Nord se présentent à proximité de nos régions.

Cela brûle

Banques européennes en faillites: le pillage des coffres bulgares + le crédit agricole en feu

Pendant que le Néron qu'on a l'Elysée gesticule dans son fauteuil, le système bancaire européen brûle également, il n'y a pas d'autres mots. Deux banques bulgares, une italienne, deux autrichiennes et une portugaise ont fait techniquement faillite (voir plus bas), mais tout va bien.

Tous aux DAB

L'Allemagne donne son feu vert à la confiscation partielle des dépôts en cas de faillite bancaire

Ces dernières semaines, 2 grandes banques se sont retrouvées en difficulté en Europe. C'est pourquoi le vieux continent s'active afin de définir, en s'inspirant de l'exemple chypriote, les modalités qui seront utilisées pour sauver les banques.

Et comme ce fut le cas avec Chypre, les épargnants seront mis à contribution.

Mondialisation.ca

Il est maintenant de notoriété publique que l'économie américaine connaît ces dernières années des développements très inégaux. Alors que le secteur financier a connu des taux extrêmement élevés de croissance, le secteur réel est embourbé dans la stagnation ou un taux de croissance médiocre. Par conséquent, tandis que l'oligarchie financière récolte la part du lion de cette croissance fantastique de l'inflation des prix des actifs financiers, l'écrasante majorité des citoyens souffre des baisses systématiques de leur niveau de vie.

Le grand braquage est-il en cours ?

La confiscation globale des comptes bancaires a-t-elle commencé ?

Repérages, perçages au foret, ouvertures forcées de coffre-forts blindés... Non, vous ne lisez pas une page de faits divers à propos d'une série de braquage de banques... Ce sont des gouvernements eux-mêmes qui organisent ces actions sous couvert de la loi sur les "Biens Non-Réclamés".

Les réactions se multiplient du côté des syndicats depuis quelques jours pour dénoncer l'Accord sur le commerce des services (ACS, ou Tisa). Un traité en cours de négociation entre une cinquantaine de pays (lire notre enquête Tisa, ces négociations commerciales secrètes qui visent à accélérer privatisations et dérégulations). En France, le syndicat Force ouvrière (FO) déplore le silence du gouvernement concernant ces négociations, qui visent à ouvrir le « marché des services » à la concurrence internationale.

Grain

Aujourd'hui, il est courant d'entendre dire que les petits producteurs produisent la majorité de l'alimentation mondiale. Mais combien d'entre nous se rendent compte qu'ils le font avec moins d'un quart de la superficie agricole mondiale, et que cette part, déjà maigre, se réduit comme peau de chagrin ? Si les petits producteurs continuent à perdre l'essence même de leur existence, le monde perdra sa capacité à se nourrir.