13 articles

Par Oscar Fortin

La photo nous montre le vice-président des États-Unis, Joe Biden en compagnie du premier ministre d'Ukraine, Yatséniuk. Il faut savoir que ce Yatséniuk est, depuis les temps de la préparation du coup d'État, le candidat préféré de Washington pour occuper, dans un nouveau gouvernement la fonction de premier ministre.

Mahdi Darius Nazemroaya

Le premier ministre Stephen Harper et le gouvernement canadien utilisent la fusillade sur la colline du Parlement pour justifier l'imposition de mesures de surveillance et de détention qu'ils étaient déjà en train de mettre en oeuvre.

Le 22 octobre 2014, Michael Zehaf-Bibeau (né Michael Joseph Hall), un homme armé agissant seul et originaire de Laval au Québec, a ouvert le feu dans le centre-ville d'Ottawa, la capitale du Canada.

Massimo Mazzucco

9 youtube

Oussama Ben Laden est mort à Tora Bora en 2001, malade du diabète il devait subir des dialyses fréquentes. Sa 2e mort dans le raid américain en mai 2011 n’est qu’une mise en scène mal ficelée. Voici les éléments qui permettent d’arriver à ces conclusions. (14 septembre 2014)

mondialisation.ca

Traduction : Résistance 71

L'EIIL/EI, nouvelle « tête de turc » créée par les Etats-Unis

Un ancien haut-fonctionnaire du congrès américain dit que les États-Unis et leurs alliés ont créé le groupe terroriste takfiriste de l'EIIL comme "tète de turc" afin de paver le chemin d'un redéploiement de leurs troupes en Irak.

"L'EIIL/EI est la nouvelle tête de turc créée par l'Occident qui permettrait à celui-ci de renvoyer des troupes au sol dans la région", a dit Rodney Martin dans un entretien avec Press TV ce dimanche.

Encore une manipulation

Le tweet de l'EIIL qui menace les États-Unis pourrait être l'oeuvre du FBI et du Mossad

Le tweet menaçant publié par le groupe de militants de l'EIIL dirigé contre les États-Unis pourrait être l'œuvre des services secrets israéliens du Mossad ou du FBI américain, selon Paul Street, analyste politique américain.

Logo du FBI, Federal Bureau of Investigation.

Le FBI a « encouragé, poussé et parfois même payé » des musulmans américainspour les inciter à commettre des attentats, au cours d'opérations de filature montées de toutes pièces. C'est la conclusion d'un rapport de l'ONG Human Rights Watchpublié lundi 21 juillet.

Dans nombre des plus de 500 affaires de terrorisme conduites par les tribunaux américains depuis le 11 septembre 2001, « le ministère américain de la justice et le FBI ont ciblé des musulmans américains dans des opérations clandestines de contre-terrorisme abusives, fondées sur l'appartenance religieuse et ethnique », dénonce ce rapport étayé de nombreux exemples.

Les preuves émergent...

Le vol MH17 est bien un false flag: voici toutes les preuves déjà collectées

Traduit du russe à l'anglais par Gleb Bazov - Traduction et adaptation The French Saker

PARTIE I : LES ELEMENTS DE PREUVE QUI EMERGENT ICI ET LA INDIQUENT QUE L'AFFAIRE DU VOL MH17 EST UNE OPERATION UKRAINIENNE SOUS FAUX DRAPEAU

Une étude de 175 pages réalisée par le projet Salam passe au crible le cas de 399 personnes ayant figuré dans les fichiers du ministère de la justice des États-Unis entre 2001 et 2010. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les méthodes pour identifier et poursuivre les présumés terroristes s'en trouvent fortement critiquées.

La plupart des arrestations qui s'en sont suivies sont survenues dans le cadre de la soi-disant guerre contre le terrorisme lancée après le 11 Septembre.

Une affaire qui sert les intérêts des services secrets

Le chef du Mossad avait prédit l'enlèvement des trois jeunes

La tension monte enPalestine après l'assassinat de trois jeunes israéliens, suivi de celui d'un jeune Palestinien. Cependant, l'hypothèse d'un tel meurtre avait été évoquée par le chef du Mossad, lors d'une réunion, une semaine plus tôt.

1993, l'attentat sous fausse bannière

Le premier attentat aux Etats-Unis en 1993, déclencheur du terrorisme actuel, a été fabriqué par le FBI

Le 26 février 1993, une bombe explosa dans les parkings souterrains de la Tour Nord du World Trade Center à New York.

Depuis 3 ans, le Nigeria semble être la proie d'une insurrection croissante et ingérable qui se manifeste par des attentats dans les lieux publics et des attaques sporadiques sur les institutions publiques ainsi que des massacres de civils et enlèvements de masse.

On pouvait s'y attendre, il y a eu une panique et une tension croissante dans le pays et de plus en plus de personnes commencent à penser que le pays pourrait se diriger inévitablement vers une insurrection de longue haleine qui conduirait à une scission du pays.

Prof Michel Chossudovsky

Le capitaine Ken Masters, enquêteur chef de la police militaire britannique à Bassora, vient de mourir dans des circonstances mystérieuses. Selon un porte-parole du ministère de la Défense, sa mort « n'est pas due à des actions hostiles » ou à des causes naturelles.

Ken Masters était commandant de la branche des enquêtes spéciales de la police militaire royale. Il était « responsable des enquêtes sur tous les incidents sérieux dans le théâtre (des opérations militaires) », selon le ministère.