famine

16 articles1 7 30 90 90 à 1 an 2 3 4 5 6 7 8 9 j s

Bon à savoir

Les conseils en matière de santé ne manquent pas et les mauvais conseils ne manquent pas non plus. Certaines notions peu judicieuses restent inoffensives - mais d'autres sont nettement dangereuses et peuvent conduire ensuite à des problèmes de santé chroniques, voire à vous enlever des années de vie.

Il est capital de faire la part entre les faits et la fiction.

José FORT

Rien ne va plus sur la planète. Plus du tout. Guerres, massacres, famines, épidémies, affrontements interethniques, immigrations sanglantes, ventes d'armes inégalées et autres calamités se multiplient dans un monde au bord du gouffre. L'ONU est figée, tétanisée, les institutions internationales comme le Fonds monétaire international, la Banque mondiale, l'Organisation mondiale du commerce discréditées.

Laila Ben Allal - MEE

Des photos dramatiques et émouvantes dévoilent une vie bouleversante dans le camp de réfugiés de Yarmouk et parlent d'une lutte quotidienne menée par les Palestiniens abandonnés en quête de leur propre survie.


« Nous voulons recouvrer notre liberté ; » « Nous voulons que ces crimes qui nous ciblent cessent ; » « Je n'ai pas vu mes parents depuis plus d'un an, et j'ignore où sont-ils ou s'ils sont encore en vie ; » « Nous vivons une seconde Nakba (catastrophe), nous nous déplaçons d'un endroit à un autre, et d'un camp à un autre ; » « Nous voulons sortir de cette cage. »

Le festival international de cinéma engagé Résistances aura lieu du 4 au 12 juillet 2014 à Foix, en Ariège. Son thème : « Éloge de la lenteur ». L'objectif est de promouvoir un cinéma rarement diffusé sur les écrans, faire connaître d'autres regards et d'autres cinéastes, et réfléchir à la dictature de l'urgence dans un monde qui fabrique des « Chronoshommes ».

La thématique

Robert BIBEAU

VIENT DE PARAÎTRE : LE DÉCLIN DE L'IMPÉRIALISME CONTEMPORAIN

Téléchargement Gratuit format PDF

La plus récente réminiscence de la crise économique systémique du capitalisme date de 2008. Depuis, la crise s'approfondit, se généralise, se mondialise et étend ses métastases dans tous les domaines de la vie économique, politique, idéologique, sociale, culturelle et militaire, dans toutes les sphères et sur toute la Terre.

Prof Michel Chossudovsky

Dix ans après le génocide, une compréhension du rôle des institutions finacieères et des bailleurs de fonds sìmpose. L'aide au développement ainsi que les prets consentis par les bailleurs de fonds furent canalisés vers le financement des forces armées et des milices. Les bailleurs de fonds ainsi qure communauté internaionale était pleinement au courant.

Ce rapport examine le rôle des prêts consentis par les institutions de Bretton Woods et les gouvernments occidentaux.

Prof Michel Chossudovsky

Cet article a été publié initialement dans le Monde diplomatique en novembre 1994.

AVANT même l'éclatement de la guerre civile en octobre 1990, le Rwanda était ravagé par ne crise économique dont ont peu parlé les médias, pourtant de plus en plus attentifs aux souffrances humaines. Une restructuration de l'agriculture, l'effondrement des cours du café, qui fournit à ce pays plus de 80 % de ses recettes d'exportation ­ c'est là le legs colonial de la Belgique ­, et l'imposition d'un programme de réformes macro-économiques par les institutions de Bretton Woods auront, en exacerbant les difficultés de la vie et les tensions ethniques, contribué à l'effondrement politique.

Collectif

Nous, organisations syndicales, mouvements paysans et mouvements sociaux :

  • la Fédération Nationale du Secteur Agricole FNSA/UMT /MAROC
  • Syndicat National des Marins pêcheurs, de la pêche côtière et hautière SNMPCM/MAROC
  • la Confédération Paysanne Française
  • l'Union des Comités du Travail Agricole Palestinien (UAWC)
  • le Conseil Nationale Sénégalais de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR),
  • ATTAC/CADTM Maroc
  • l'Association Million des Femmes Rurales et l'Association Lutte de Terre Tunisiennes

Après la crise financière de 2007, les terres cultivables (et particulièrement celles situées dans les pays en voie de développement) sont devenues l'objet d'un frénétique accaparement dans lequel se sont engagées les pétromonarchies arabes, riches en liquidités mais pauvres en terres arables ou des multinationales de l'agro-business, intéressées par la création d'immenses plantations pour la production de biocarburants.

par Blaise Magnin, Henri Maler, le 29 janvier 2014

Ainsi, Valérie Trierweiler avait prévu de longue date de se rendre à Bombay en Inde pour soutenir la Fight Hunger Foundation, fondation luttant contre la malnutrition aiguë en Inde aux côtés de l'association Action contre la faim - qui organisait le voyage. Il est des causes plus indignes que la lutte contre la malnutrition infantile, quels que soient les moyens employés.

Ramzy Baroud

Un scénario du pire se déroule en Syrie, et les réfugiés palestiniens, en particulier dans le camp de réfugiés de Yarmouk, paient un lourd tribut à la plus cruelle des guerres en Syrie. Les réfugiés sont affamés bien qu’il ne puisse y avoir aucune justification ni aucune explication, d’un point de vue de la logistique, pour expliquer pourquoi ils sont en train de mourir de faim.

Chems Eddine Chitour

«Vous avez cru jusqu'à ce jour qu'il y avait des tyrans? Eh bien! Vous vous êtes trompés, il n'y a que des esclaves: là où nul n'obéit, personne ne commande.»

Jacques Marie Anselme Bellegarrigue anarchiste

Illustration du Moyen-Age : La Nativité, Bréviaire romain, Clermont-Ferrand BM. ms. 0069 f°127

Rituellement, la doxa occidentale conditionne le monde à la nécessité de fêter son Nouvel An.

22 décembre par Maxime Combes

La 9ème ministérielle de l'OMC à Bali (Indonésie) ne devait pas être une réunion de négociations. Le nouveau directeur général de l'OMC, Roberto Azevedo, souhaitait y arriver avec un accord finalisé que les ministres n'auraient eu qu'à valider. Aucun accord n'ayant été atteint lors de la dernière session de négociations à Genève, les négociations se sont poursuivies à Bali après un coup d'éclat médiatique d'Azevedo ayant déclaré que ce n'était ni plus ni moins que « l'avenir de l'OMC » qui était en jeu à Bali.

Hervé HUBERT

« Bonnes Fêtes ! » est le leitmotiv que nous entendons et prononçons en ces circonstances de fin d'année, motif musical aux multiples significations dans cette partition orchestrée par un capitalisme banalisé jusque dans sa barbarie.

« Bonnes Fêtes ! » peut résonner comme un vœu de bonheur, une aspiration légitime pour une humanité du XXIe siècle dont les possibilités en moyens économiques et scientifiques permettraient de penser que partout dans le monde chacun pourrait vivre selon ses besoins, au moins avoir le pouvoir démocratique de se nourrir, se loger, travailler, accéder à la santé et aux soins, se cultiver dès l'enfance, avec la pensée que nous sommes des êtres sociaux, que nous nous réalisons et créons dans nos rapports sociaux et qu'il convient donc d'orienter ce que nous produisons dans une perspective sociale croisant l'individuel et le collectif.

Après le sud du continent, c'est au tour du Royaume-Uni d'organiser des banques alimentaires et des soupes populaires pour les plus démunis.

L'Europe a faim. C'est une enquête réalisée en Grande-Bretagne qui vient rappeler que la crise est toujours bien présente dans de nombreux pays. Une lettre envoyée la semaine dernière au «British Medical Journal» par une association de médecins fait état de l'accroissement alarmant du nombre de personnes hospitalisées pour malnutrition: elles étaient 5400 l'an dernier, soit presque deux fois plus qu'en 2008 quand la crise des subprimes a frappé le Royaume-Uni et ses 60 millions de sujets.

Par Michel Tarrier

Encore un coup de marketing sur le dos du changement climatique avec la toute nouvelle méga manipulation de Coca-Cola qui s'engage pour les ours polaires en modifiant l'image de ses canettes et en faisant un don de 2 millions de dollars au WWF. Lorsqu'on découpe un oignon, les grosses cellules libèrent des enzymes très volatiles qui sont celles du sulfate d'allyle, proche d'un composant des gaz lacrymogènes, très agressif pour la cornée.