1 article

Par Capitaine Martin

Après la crise financière de 2007, les terres cultivables (et particulièrement celles situées dans les pays en voie de développement) sont devenues l'objet d'un frénétique accaparement dans lequel se sont engagées les pétromonarchies arabes, riches en liquidités mais pauvres en terres arables ou des multinationales de l'agro-business, intéressées par la création d'immenses plantations pour la production de biocarburants.