famine

1 article 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9 j s

Les trois principales banques françaises avaient promis en 2013 de mettre fin à leurs activités spéculatives sur les produits agricoles. Une étude de l'ONG Oxfam révèle le contraire. Cette spéculation, qui a contribué il y a quatre ans à faire exploser le prix du blé et à provoquer des émeutes de la faim dans les pays pauvres, s'est accru. Seul le Crédit agricole a tenu ses engagements.