occupation

10 articles 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9 j s

Par Palestine Info
Jeudi matin 21 mai après-midi, les forces de l'occupation israélienne ont démoli le village palestinien bédouin d'al-Araqib, dans le Nakab occupé, pour la 84ème fois.

Les autorités d'occupation mènent une politique de démolition contre les structures des villages "non reconnus" pour obliger la population locale à partir au profit de l'expansion coloniale.

Source : Palestine Info

Un stewart qui se fait traiter d'enc... et d'ordure par des passagers israéliens sur un vol vers la Bulgarie parce qu'il ne vend pas assez vite du chocolat à une passagère, la vidéo tourne sur internet et met en évidence un phénomène qui n'est pas isolé mais qui reflètent une grossièreté et une brutalité très répandues au sein de la société israélienne.

L'agression d'un steward par un groupe de passagers israéliens :

Par Fadwa Nassar
Ils sont venus en envahisseurs, ils ont tué et massacré des milliers de paysans et de citadins autochtones, vivant dans leur pays et sur leur terre, ils ont expulsé les deux tiers du peuple vers d'autres régions, ils ont pris leurs maisons, leurs propriétés, leurs terres, leurs biens et ils ont proclamé que la terre était à eux et que les Palestiniens qui y vivent doivent partir. Ils furent aidés par l'occupant britannique, qui s'était partagé la région avec l'impérialisme français.

Par ISM
Le dimanche 17 mai 2015, j'ai été témoin de certains des actes les plus violents et les plus douloureusement honteux de l'apartheid depuis que je suis arrivé en Palestine. Je suis allé à Al Qods pour la Journée annuelle de dite "de Jérusalem" pour documenter les slogans racistes qu'on y entend habituellement. La "Journée de Jérusalem", ou "Yom Yerushalayim" est une célébration sioniste de la guerre de 1967, quand Israël prétend avoir réuni Jérusalem.

Tareq S. Hajjaj - Middle East Eye

Dans chaque maison de réfugiés dans la Bande de Gaza il y a des histoires de familles forcées de quitter leurs maisons, leurs biens et même leurs enfants.

Dans sa jeunesse Rajab Al-Tom, que l'on croit être l'homme le plus âgé de la bande de Gaza, voyageait librement à travers la Palestine et la Syrie, à dos de chameau. Selon le Ministère de la Santé à Gaza, il a 127 ans.

Samah Jabr

En Palestine, les enfants sont tout particulièrement exposés aux risques et dangers, notamment à cause de l'occupation qui rogne tous les aspects de la vie Palestinienne.

Ali, âgé de 8 ans, souffre d'allergies qui lui causent des écoulements nasaux fréquents. Ayant épuisé tous ses mouchoirs pendant le cours, il a demandé à ses camarades de classe s'ils en avaient mais l'enseignant l'a sermonné « Tu as toujours ce nez qui coule ! » Outre sa réprimande, l'enseignant a interdit aux autres élèves de donner des mouchoirs à Ali, comme ça, il n'oubliera plus d'en apporter.

Apartheid israélien : la boucle est bouclée. C'était déjà une réalité, elle est désormais écrite noir sur blanc, les Palestiniens de Cisjordanie qui se rendent chaque jour en Israël pour y travailler n'ont pas le droit d'utiliser les mêmes autobus que les Israéliens pour revenir chez eux et ne peuvent emprunter les mêmes routes que les colons qui sont installés illégalement sur les terres palestiniennes.

Gideon Levy, l'un des très rares journalistes israéliens qui ne mâche pas ses mots et ne craint pas de se prononcer pour le boycott d'Israël, recommande à la FIFA de suspendre Israel des compétitions internationales.

"Il est temps que la FIFA sorte le carton rouge contre Israël

Israël va crier à l'injustice, mais sa suspension du football international pourrait réellement changer la donne

Neve Gordon - CounterPunch

Il y a quelques mois, une jeune femme travaillant dans les champs de carottes du Kibboutz Dorot a remarqué un morceau de papier sur le sol ; le papier comportait une courte inscription en arabe.

Elle mit le morceau de papier dans sa poche. Quelque temps plus tard, elle le donna à son ami Avihai, qui travaille pour Breaking the Silence, une organisation d'anciens militaires, cette organisation recueille les témoignages de soldats israéliens pour fournir un enregistrement de la vie quotidienne dans les Territoires Occupés Palestiniens.

Par Joseph Massad
Joseph A. Massad est professeur associé à l'université Columbia, à New York, où il enseigne l'histoire politique et intellectuelle arabe moderne. Son ouvrage le plus récent est Islam in Liberalism.
(14)05.2015 - Depuis le début des années 1990, la solidarité avec le peuple palestinien a reculé, au niveau international, en raison de l'effondrement de l'Union soviétique et de la collaboration qui s'est établie par la suite entre l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), les Etats-Unis et Israël pour liquider la lutte palestinienne anti-coloniale grâce aux Accords d'Oslo.