occupation

5 articles 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9 j s

Al-Akhbar

« Ne nous mettez pas au défi ! », a déclaré à Israêl le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans un discours télévisé diffusé ce vendredi lors d'une cérémonie commémorative en l'honneur des six combattants du Hezbollah et du général iranien assassinés dans un raid aérien israélien en Syrie plus tôt ce mois-ci.


Le 18 janvier, un raid aérien d'un l'hélicoptère israélien sur la ville syrienne de Quneitra près du plateau du Golan occupé par Israël, a tué six combattants du mouvement de la résistance libanaise, le Hezbollah, avec parmi eux un commandant, Mohammed Abu Issa, et le fils de commandant en chef assassiné Imad Mughniyeh, ainsi que le général iranien Mohammed Ali Allahdadi.

Par Rim al-Khatib
L'occupant sioniste ne peut plus prétendre contrôler la ville d'al-Quds, qui est en ébullition depuis le mois de juin 2014. Plus de six mois après l'assassinat de l'enfant Mahmoud Abu Khdayr, les Maqdissis sont toujours en révolte, dans la plupart des quartiers de la partie Est occupée en 1967, l'autre partie ayant subi un nettoyage ethnico-religieux en 1948. Les médias sionistes et dans le monde ne veulent plus montrer les scènes d'affrontements qui se déroulent quotidiennement entre les jeunes qui n'ont plus rien à perdre et les forces de l'occupation, colons y compris, pour ne pas remettre en cause l'idée que l'occupant maîtrise « sa capitale ».

Jamal Ghosn

Le récit dominant des médias sur le « conflit du Moyen-Orient », avec son corollaire du « processus de paix », a du mal à contextualiser les développements actuels dans la zone des fermes de Chebaa et sur les hauteurs du Golan. Selon le récit pro-israélien, le statu quo en Palestine - et autour d'elle - est parfait et tout écart doit être corrigé.

Par samanews.com
- Confisquer leurs terres pour construire des colonies, et notamment les terres des réfugiés déclarés absents par l'occupant.
- Isoler les quartiers et bourgs de la ville, par un mur d'annexion.

Arrestation d'un Maqdissi par les forces d'occupation (source http://silwanic.net/?p=56358)
- Judaïser les sites musulmans, sites hist

Ben White

L'armée israélienne utilise des tirs à balles réelles contre les lanceurs de pierres palestiniens non armés, en Cisjordanie occupée, et provoque délibérément des affrontements afin d'ouvrir ensuite le feu sur les manifestants.


C'est la conclusion de l'organisation israélienne B'Tselem, dans un nouveau communiqué de presse détaillant « une augmentation spectaculaire de l'utilisation des balles réelles d'un calibre de 0,22 pouces [marque Ruger] par les forces répressives israéliennes » ces derniers mois.