psychosocial

47 articles1 7 30 90 90 à 1 an 2 3 4 5 6 7 8 j s

Michel J. CUNY

Il paraît que dans l'ouvrage "Les 12 Travaux de l'opposition", dont la rédaction a été coordonnée par Benoist Apparu, et que publie Flammarion ces jours-ci, les 12 responsables de l'UMP concernés aient fait une certaine place à Ernest Renan, et plus particulièrement à la conférence qu'il a prononcée en Sorbonne le 11 mars 1882 sous l'intitulé "Qu'est-ce qu'une nation ?" Question qui nous renvoie, Françoise Petitdemange et moi-même, à l'ouvrage que nous avons publié en 1986 (il y a donc vingt-huit ans) : "Le Feu sous la cendre - Enquête sur les silences obtenus par l'enseignement et la psychiatrie"...

Gaëtan PELLETIER

ISurveille = Il surveille

***

Arrivera bientôt la montre encore "intelligente", la IWatch. Avec ça, vous pouvez payer vos comptes.

:-)

On vivra dans un monde de tueries planétaires, crevant de faim, mais sachant l'heure et pouvant payer ses comptes et probablement emprunter avec sa montre. Et ça ne changera en rien l'imbécillité croissante de la petite planète bleue en train d'étouffer, de nous asphyxier lentement, à Gaza, à l'Irak, aux enfants tués dans les guerres et à la déTERRE Iorisation permanente de la race humaine.

Chems Eddine Chitour

«Je sais comment gouverner l’Univers. Pourquoi devrais-je courir après un million?!» Grigori Perelman, mathématicien de génie

Un scoop! L’élection de Miss Algérie dans un grand hôtel algérois. A savoir que dans l’Algérie de 2014, plus que jamais le peuple est «accompagné» dans ce qu’il y a de plus stérile en termes d’intelligence de créativité.

Georges GASTAUD

« A chaque fois qu'affleure, d'une manière ou d'une autre, la question de la langue, cela signifie qu'une série d'autres problèmes est en train de s'imposer : la formation et l'élargissement de la classe dirigeante, la nécessité d'établir des rapports plus intimes entre les groupes dirigeants et la masse nationale-populaire, c'est-à-dire de réorganiser l'hégémonie culturelle ».

Toujours plus vite, toujours plus pressés. Nous sommes entrés dans l'ère de l'immédiateté, celle des profits, celle de l'information, celle de la satisfaction individuelle. Que traduit cette accélération de nos modes de vie ? Avec quels risques dans une planète aux ressources limitées ? Comment résister à cette injonction du toujours plus vite ? C'est ce qu'interroge Philippe Borrel dans son dernier film, L'urgence de ralentir, diffusé le 2 septembre sur Arte.

Salim METREF

Nos stades sont devenus de véritables arènes où se libèrent toutes les frustrations sociales et où explose non pas la joie mais la colère de jeunes délaissés à qui les adultes ont oublié d'inculquer l'essentiel, ce formidable potentiel d'accomplissement, de joie et de satisfaction morale que seul le sport permet d'acquérir.

La mort tragique d'un joueur pétri de qualités sportives et au comportement irréprochable, victime d'un acte lâche et imbécile commis de surcroit dans l'enceinte d'un stade de football, sur la pelouse même d'un lieu dédié au sport et aux valeurs de fraternité, de paix et d'amitié qu'il véhicule laisse perplexe et dubitatif et révèle en tous les cas l'état de déchéance de larges franges de notre jeunesse, désormais livrées à elles-mêmes, devenues la proie facile des différents prédateurs et autres trafiquants de stupéfiants qui sévissent à l'entrée de nos stades mais aussi de nos écoles.

Omar Shaban

Le conseiller politique de al-Shabaka décrit ici l'ampleur des destructions et explique pourquoi la reconstruction sera cette fois beaucoup plus difficile. Il pointe les erreurs commises lors des précédents appels aux donateurs et efforts de reconstruction. Selon lui, ces erreurs peuvent - et doivent - être évitées.


Si choquantes que soient les horreurs de la guerre déclenchée par Israël contre le bande de Gaza le 7 juillet dernier, l'étendue des dommages pourrait se révéler encore plus révoltante.

Belen Fernandez

L'un des plus grands exploits d'Israël a été de contourner la condition nécessaire pour une validation physique des stimuli induisant la peur.


Imaginez que votre accès à l'information se limite aux médias israéliens et aux organes de presse internationaux favorables aux sionistes. Il est très probable que vous développerez la notion qu'une vie ponctuée sporadiquement de sirènes d'alerte aérienne, c'est de loin le pire destin qui puisse échoir à quelqu'un sur la planète.

Voici un article qui nous apprend que nous sommes influencés par un [égrégore], ce qui pourrait se traduire par l'influence de plusieurs individus ou groupes, ayant les mêmes objectifs, et œuvrant pour imposer ces idées aux masses.... Mais ce que j'ai trouvé le plus important, c'est le commentaire qui suit l'article...

Par Pascal Roussel:

Même si certains obéissent probablement à un agenda caché ou que d'autres n'osent pas se démarquer, il est stupéfiant de voir que des journalistes ou des politiciens a priori intelligents, équilibrés, cultivés et sincères s'enferment dans une grille de lecture unique! Et de là, on peut difficilement blâmer la vaste majorité de la population de se retrouver avec les mêmes œillères que les faiseurs d'opinion.

Par Krishnamurti

La guerre est la projection spectaculaire et sanglante de notre vie quotidienne. C'est un précipité de nos vies de tous les jours. Et sans une transformation de nous-mêmes il y aura forcément toujours des antagonismes nationaux et raciaux, de puériles querelles idéologiques, une multiplication de soldats, les saluts aux drapeaux et les brutalités sans nombre qui concourent à créer le meurtre organisé.

Aimee Shalan, Samer Abdelnour

La tragique situation humanitaire des Palestiniens fait oublier les dommages à long terme causés par l'actuelle répression israélienne contre les institutions d'enseignement, qui sévit partout dans les Territoires Palestiniens occupés (TPO) et qui a des conséquences négatives d'une grande portée pour le développement de la société palestinienne dans son ensemble.

Giles Fraser

Exprimer son opposition à la guerre de Gaza peut être difficile en Israël, où Gideon Levy dit que les gens ont abandonné leur « progressisme » aux frontières de 1967

Gideon Levy (célèbre journaliste au grand quotidien israélien Haaretz - NdT) ne veut pas me rencontrer dans un café de Tel-Aviv. Il en a marre de se faire harceler en public et cracher dessus, et des gens qui ne veulent pas partager la table à côté de lui dans un restaurant.

C'est une démarche assez rare que vient d'entreprendre le rédacteur en chef du quotidien économique allemand Handelsblatt. Gabor Steingart* vient en effet de publier un éditorial en 3 langues (anglais, russe et allemand). Dans ce dernier, il dénonce "la politique de l'escalade" qui n'a "pas d'objectif réaliste" et "nuit aux intérêts allemands".

Absurde

Les femmes turques priées de rire en silence

Bulent Arinç tient à la «décence» de la femme...

«Une femme doit conserver une droiture morale, elle ne doit pas rire fort en public», a affirmé le vice-Premier ministre turc, Bulent Arinç, suscitant une polémique mardi en Turquie, un pays musulman mais laïque qui fête l'Aïd al-Fitr.

L'Amérique, un des symbole (imposé?) de cette planète, a sacrément pris du plomb dans l'aile! Deux faits divers sont abordés ici trahissant bien la mentalité américaine, et c'est assez pathétique... Tout n'est qu'apparence et seule l'apparence compte, l'envers du tableau se doit d'être caché... Triste réalité...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Les États-Unis sont un pays particulièrement surprenant.

Par Dominique Cardon

Facebook est le miroir de nos ambivalences. Et il serait sans doute utile d'être plus lucide à l'égard de nos propres pratiques si l'on voulait rendre cohérentes les multiples critiques que nous adressons aux réseaux sociaux de l'Internet. Un paradoxe, en effet, ne cesse de traverser notre rapport aux nouveaux mondes numériques. Nos représentations et nos pratiques ne sont pas simplement désajustées.

Les médias se font quotidiennement l'écho de la crise de l'emploi, des difficultés des entreprises, du malaise des individus, de la précarité grandissante... Depuis plus de 20 ans, le paysage est peu enthousiasmant, et des générations entières ont été formées et lancées sur le marché du travail avec le chômage pour épée de damoclès. Alors que le taux d'emploi ne couvre pas la population active (1), que les seniors sont « sortis » délibérément des entreprises (2), et que les jeunes mettent 7 ans en moyenne à trouver un emploi stable, des études récentes (3) font naître de nouvelles controverses : les robots et les machines intelligentes pourraient continuer, demain, à détruire des emplois.

Vavarde le silence

Un Français sur huit est seul, la solitude touche désormais 5 millions de personnes

De toutes les générations, les plus de 75 ans ont subi de plein fouet cette montée de la solitude depuis quatre ans : en effet, une personne âgée sur quatre est désormais seule (27 % en 2014 contre 16 % en 2010). | AFP/THIERRY ZOCCOLAN

désormais 5 millions de personnes, un phénomène qui s'est surtout aggravé chez les plus âgés, même s'il n'épargne plus les jeunes, révèle, lundi 7 juillet, une enquête (format PDF) de laFondation de France.