témoignage

68 articles1 7 30 90 1 2 3 3 à 4 ans 5 6 7 8 9 j s

1 2 4

Par Anne Paq
Des milliers de travailleurs palestiniens passent par le checkpoint "Eyal", situé au nord de Qalqiliya pour atteindre leur lieu de travail en Israël. Ils doivent passer par différents contrôles de sécurité, certains très humiliants, comme les fouilles corporelles. La traversée peut prendre entre 30mn et 2 heures. Les Palestiniens commencent à être au checkpoint à partir de trois heures.

Lundi 14 novembre au matin, les employés de BNP Paribas Securities Services (BP2S), l'activité de titres de BNP Paribas, ont reçu un étonnant mail de leur ancien directeur, Jacques-Philippe Marson :

Intitulé "Histoire d'un licenciement abusif", son site sur Tumblr (une plate-forme de microblogging) met sur la place publique les affaires internes qui ont abouti à sa mise à pied fin 2009, suivi de son licenciement pour faute grave.

Par Alistair George
Alistair George est milite avec ISM. Son nom a été changé.

"Les Israéliens espèrent que les jeunes partiront, que les vieux mourront et qu'ils pourront ensuite s'emparer de la terre et des maisons," dit Sami, un activiste travaillant à Al Baqa'a, une vallée balayée par le vent à quelques kilomètres à l'est d'Al-Khalil (Hébron). Ce que vit la famille Jaber à Al Baqa'a est semblable à ce que vivent beaucoup d'autres Palestiniens dans le secteur, une pression extraordinaire et quotidienne de la part des militaires israéliens et des colons installés dans le voisinage.

Article source:: paolaharris.com

Le professeur Stephano Breccia a conduit une carrière remarquée comme ingénieur en électricité, et a enseigné dans diverses universités d'Italie et d'Europe, avant de se retirer. Il est l'auteur de « Mass Contacts » (Contact de masse), un livre qui détaille l'évidence de la présence d'Extraterretres paraissant comme des hommes et qui ont vécu dans plusieurs bases souterraines en Italie de 1956 à 1978.

Par Sophie
Ceci n'est pas, à proprement parler, un compte-rendu de mission mais une narration des choses vues, d'évènements vécus pendant quinze jours, et des sentiments, émotions, angoisses, qu'ils ont suscités en moi.
Je n'étais jamais allée en Palestine. Je souhaitais depuis longtemps aller sur place et je me suis décidée en répondant à l'appel de l'UAWC (Union of Agricultural Work Committees) pour participer à la cueillette des olives, pendant laquelle la présence d'internationaux est censée modérer les attaques des colons israéliens contre les paysans palestiniens.

La radio libre américaine, de sensibilité conservatrice - mais pas « néo » -, The Alex Jones Show, est diffusée à travers tout le territoire américain via une soixantaine de radios FM et AM. Elle diffuse ainsi quotidiennement des informations et des analyses assez différentes du mainstream et des grands médias. Son animateur, Alex Jones, 37 ans, est né et vit au Texas.

Entretien de Christophe Lamfalussy

Le Libyen Khaled Hamidi a déposé plainte en Belgique contre l'Otan. Désormais recherché par Interpol, il s'explique dans une interview au Caire.

7 novembre 2011

C'est un homme en état de choc que "La Libre" a longuement rencontré dans un hôtel du Caire. Un homme dont le destin a basculé en quelques minutes en juin dernier et qui se raccroche à quelques photos de famille.

Selon le quotidien israélien Yediot Ahranot, le soldat Gilad Chalit a confié à ses proches, qu'il était traité comme un hôte par le Hamas et non comme un captif !

{C}Gilad a ajouté, qu'il comprend maintenant la langue arabe mais qu'il était incapable de tenir une conversation dans cette langue. Par ailleurs, il a été autorisé à garder sa montre à la main tout le long de sa captivité, et ses ravisseurs lui servaient une ration de poulet tous les vendredis, ce qui lui a permis de connaitre les jours de la semaine.Les parents et les amis de Chalit qui ont pu s'entretenir avec lui au cours de "la Fête du Trône", ont fait savoir qu'il commence progressivement à faire la lumière sur ses conditions de captivité durant les cinq années et demi entre les mains du Hamas.

Sangwon Yoon & Mohammad Alsaafin

La semaine écoulée, le Hamas et Israël ont conclu un accord prévoyant la libération de mille vingt-sept (1027) palestiniens contre...un israélien.

Baptisé « L'accord d'échange Shalit », du même nom de Gilad Shalit, le soldat israélien de 25 ans détenu depuis plus de cinq ans dans la Bande de Gaza, l'arrangement spécifie la libération en deux phases des prisonniers palestiniens.

Shahd Abusalama

Les familles des prisonniers veillent à ne pas manquer une seule journée de la manifestation hebdomadaire, de sorte que le nombre de personnes à l'intérieur des bâtiments de la Croix-Rouge est plus important que d'habitude ce lundi.

On devrait donc s'attendre à voir beaucoup de larmes et à entendre beaucoup de récits tragiques, surtout après que les noms des prisonniers devant être libérés aient été rendus publics.

Tamar Fleishman - PalestineChronicle

Une fois le mois de septembre achevé, emportant avec lui les attentes d'un « tsunami politique », et depuis que les pires scénarii ou les prophéties évoquant des milliers de personnes venues de toute la Cisjordanie et marchant vers le poste de contrôle de Qalandiya ont été contredites, l'endroit est redevenu un espace régi par la même routine monotone et la même atmosphère maussade et déprimante.

Cédric Rutter - Investig'Action

Un photographe français a été blessé à la jambe par un tir inconnu hier à Nabi Saleh près de Ramallah, alors qu'il couvrait des affrontements dans ce village palestinien de Cisjordanie...

Selon l'AFP : Un photographe français a été blessé à la jambe par un tir inconnu hier à Nabi Saleh près de Ramallah, alors qu'il couvrait des affrontements dans ce village palestinien de Cisjordanie, a indiqué aujourd'hui à Paris l'Agence Le Desk, pour qui il travaille.

Layla Shahid Barrada - REP n°6 Hiver 1983

Les six témoignages qui suivent sont extraits d'une large enquête menée auprès des survivants du massacre des camps palestiniens de Sabra et de Chatila par Layla Shahi Barada.
Ils sont accompagnés d'une chronologie détaillée des événements survenus à l'intérieur des camps entre les 15 et 19 septembre [1982], établie à partir de témoignages recueillis sur place.

par Mère Agnès-Mariam de la Croix

Après avoir contraint à la démission l'ancien patriarche maronite, le Saint-Siège a favorisé l'élection de Mgr Boutros Béchara Raï, avec pour mission de défendre l'ensemble des chrétiens d'Orient aussi bien face à l'extrémisme musulman que face aux projets états-uniens qui l'alimentent. Lors de sa première visite officielle en France, le nouveau patriarche, rompant avec la langue de bois ecclésiastique, a clairement reproché au président Sarkozy de participer à une action de déstabilisation de la Syrie dont les chrétiens d'Orient seront les premiers à faire les frais.

Par Palestine Solidarity Project
Au petit matin du mardi 13 septembre, les bulldozers de l'armée israélienne ont démoli deux bâtiments, une maison à Beit Ommar, et un magasin de pièces détachés pour voiture dans le camp de réfugiés Al-Rub voisin. A 4h du matin, un bulldozer militaire a démoli une maison en construction près de la Route 60, qui passe près de l'entrée de la ville.

{{L'armée israélienne a détruit la maison à 4h du matin}}

Ci-dessous le témoignage de Michel Besson, de retour en France après son arrestation à l'aéroport de Tel Aviv, et son refoulement, avec la bénédiction du consulat de France.

"Dès mon arrestation à l'aéroport de Tel Aviv le 5 Septembre 2011 une énorme solidarité s'est déclenchée et j'en remercie vivement tous les amis palestiniens, français, et même d'autres pays, qui sont intervenus d'une manière ou d'une autre.

Par Huda al-Imam
Le samedi est généralement une journée de travail intense. Les visites au site mamelouk de Kahn Tankaz et au Hammam al-Ayn, mon lieu de travail dans la vieille ville de Jérusalem, commencent de bonne heure. Certains viennent pour la visite de la bibliothèque avec Khader Salemeh, Jack et Lara sont venus de Al-Ma'mal avec des artistes qui se produiront dans le Spectacle de Jérusalem d'octobre, d'autres viennent s'inscrire aux cours d'Arabe, des amis et des étrangers, des passants, font un arrêt, et tandis que je m'activais, une femme aux yeux bleu-vert, aux cheveux argentés, arrive et me dit qu'elle s'appelle Naheel.

Par Anne Paq
Aujourd'hui, je peux à peine bouger après autre manifestation éprouvante de 7 heures dans le village de Nabi Saleh. Il y a là une rage et une énergie contre l'occupation et la colonisation qui sont uniques et se reflètent dans la manière dont les manifestations se déroulent. Quoi que tente l'armée israélienne chaque semaine pour stopper la manifestation le plus vite possible et la limiter au centre du village, les manifestants ne renoncent jamais à leur droit de protester et de résister contre la confiscation illégale de leurs terres.

Egyptian Chronicles

D'abord, si le SCAF et le gouvernement égyptien avaient pris des mesures appropriées pour rétablir les droits de ces martyrs, et leur dignité, tout ceci ne serait pas arrivé...

D'accord, d'abord personne n'est entré de force dans l'ambassade israélienne hier, il s'agissait d'un appartement que l'ambassade utilise comme voute d'archives.

1 2 4