Espagne

4 articles1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Anaël KIEBER

Des maisons autoconstruites à 15 euros par mois, un salaire unique pour tous les membres de la coopérative, des assemblées générales pour décider de la politique communale : Marinaleda, petit village andalou de 2 770 habitants, tente depuis 35 ans de maintenir un système politique, social et économique qui place l'intérêt de ses citoyens au cœur des décisions.

Alors que l'Espagne vit une crise humanitaire sans précédent, le mouvement social subit une répression constante d'un régime qui a peur du changement et protège ses intérêts. Le bipartisme, avec le PP et le PSOE qui alternent au pouvoir depuis la fin de la dictature, est fort affaibli par une succession de luttes sociales victorieuses et l'irruption d'initiatives populaires qui mettent en pratique de nouvelles façons de faire de la politique.

Par Alfie Cook et Alejandero-Lopez

Après six années de coupes budgétaires qui ont détruit des dizaines de milliers d'emplois dans le secteur public, le gouvernement espagnol mené par le Parti populaire (PP) se prépare à augmenter les dépenses militaires à coup de milliards d'euros.

Coup de pressio

Le bras de fer entre Barcelone et Madrid continue. Interdit de référendum sur l'autodétermination de la Catalogne, le président de l'exécutif catalan, Artur Mas, est aujourd'hui poursuivi pour avoir organisé un vote symbolique, a annoncé mercredi 19 novembre le parquet espagnol.

Artur Mas avait