Fukushima

1 article 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Près de 50 ans après le premier essai nucléaire en Polynésie, l'armée française revient à Moruroa, ce printemps, pour rénover les installations de surveillance. 250 personnes viendront travailler sur ce chantier. Mais la Défense estime que leur suivi radiologique individuel n'est pas nécessaire. Pourtant, les retombées radioactives sont toujours présentes, mais passées sous silence.